ouellette001.com
nichole@ouellette001.com


46° 40' 37.0" N - 072° 05' 43.3" O, Capitale-Nationale, MRC Portneuf, Saint-Casimir (Municipalité), route des Lefebvre, sortie du ruisseau, en aval de la grotte du Trou du Diable, le jeudi 2 mars 1995, photo 19950226_21_950.

Impossible d'emprunter l'entrée aval sans immersion partielle.

Nichole Ouellette

présente

Portneuf

Cap-Santé, 1992
Deschambault
Grondines
Grondines
Grondines
Grondines
Grondines
Grondines
Grondines
Grondines,
Grondines
Grondines-Station
Grondines-Station
Grondines
Lac-Blanc
Linton, lac O'Neil
Neuville
Neuville
Neuville
Neuville
Neuville
Portneuf, marina
Portneuf, quai
Portneuf
Réserve de Portneuf
Rivière-à-Pierre
Saint-Alban
Saint-Casimir
Saint-Casimir
Trou du Diable

Papier peint

Trou du Diable - grotte

Regards des petites personnes

Mer, sable et bateaux

ouellette001.com

Accueil
CARTE DU SITE
Art de vivre au Québec
Infos et services
Photos choisies
Québec en photos
Racines et sentiers
Regards d'enfants
Dernière page éditée
À propos

ouellette001.com

Québec en photos
Capitale-Nationale Portneuf

Excursion au Trou du Diable

Une trentaine d’étudiants participent à l’excursion à l’entrée aval et à l’entrée amont du Trou du Diable, à Saint-Casimir, le vendredi 24 février 1995.

Claude G. GENEST Ph. D. Ma. LL
Éléments de Géologie G.L.G 1004
Université du Québec à Trois-Rivières, session hiver 1995

La grotte de Saint-Casimir, surnommée le Trou du Diable, comprend près de 900 m de galeries creusées dans les calcaires de Trenton par un ruisseau qui se déverse dans la rivière Sainte-Anne.

Entrée aval de la grotte

À l'entrée amont, la largeur de la grotte varie de 1,5 à 6,8 m. Au fur et à mesure que l'on s'approche de la rivière Sainte-Anne, la surface de l'eau et le plafond se rapprochent.

Hiver 1994
les froids intenses gèlent le ruisseau très avant dans la caverne. Le support de la glace permet de se rendre, à pied sec, jusqu'à la section du plus haut plafond.

Hiver 1995
le redoux de janvier et l'hiver doux gèlent le ruisseau sur une courte distance. La glace ne va pas très avant dans la grotte.

En été
comme la profondeur de l'eau ne dépasse pas 30 cm sur la plus grande partie de la course du ruisseau, on peut s'y engager facilement, particulièrement en juillet et août.

Sous la voûte

Au cœur de la caverne, au plus haut, la voûte se dresse à quelque 6,8 m au-dessus du lit du ruisseau.
En hiver, les spectaculaires formations de glace et de cristaux éblouissent par leur grande beauté.

Entrée amont de la caverne

À Saint-Casimir, environ 15 mètres en aval du pont Lefebvre, 46° 40' 49" N -  72° 05' 28" O, 5 km à l'ouest de Saint-Marc-des-Carrières, un ruisselet se déverse dans la rivière Sainte-Anne.

Géologie

L'entrée amont semble coïncider avec le contact des calcaires Deschambault et Saint-Casimir.

Tenant compte du pendage des formations et du fait que le premier est plus soluble que le second, on peut imaginer que, lorsque le ruisseau a atteint le calcaire Deschambault, l'eau a eu le temps de se frayer un chemin sous terre avant de compléter l'érosion du calcaire Saint-Casimir.


46° 40' 32.8" N - 072° 05' 35.1" O (données GPS approximatives), Capitale-Nationale, MRC Portneuf, Saint-Casimir (Municipalité), en direction de l'entrée amont de la caverne du Trou du Diable, le vendredi 24 février 1995, photo 19950224_15_800. En file indienne, de l'entrée aval à l'entrée amont du Trou du Diable.


Le vendredi 24 février 1995, photo 19950224_16_800.
En file indienne de l'entrée aval à l'entrée amont du Trou du Diable, le professeur Claude Genest explique les formations calcaires

Christine Pépin, Saint-Louis-de-France
Debbie Timmons (Saint-Prosper)
Luc Lacoursière, Trois-Rivières (de dos, casquette)
Benoît Corriveau, Shawinigan-Sud (chemise à carreaux)
Carole Bureau, Nicolet (de dos, foulard blanc)
Nathalie Lamothe, Saint-Louis-de-France
Jean-Sébastien Milette, Shawinigan (bout du menton)


Le vendredi 24 février 1995, photo 19950224_18_800.

L'abondance de Thuya occidentalis L. marque l'entrée amont de la grotte. On y accède en glissant sur les fesses.

On glisse un à un dans la gorge.
Yvon Leclerc, Mont-Carmel
Normand Despins, Sainte-Geneviève-de-Batiscan
Chantal Massicotte, Saint-Prosper
Christine Pépin, Saint-Louis-de-France
Nathalie Lamothe, Saint-Louis-de-France
Patricia Vinclet, Caen, Normandie, France
Stéphanie Leclerc, Trois-Rivières


À l'intérieur de la grotte, à gauche un rideau de glace, en face, le mur de calcaire, Stéphanie Leclerc, élève de Trois-Rivières, Claude Genest, notre professeur de géologie, le vendredi 24 février 1995, photo 19950224_20_800.

Portneuf

Cap-Santé, 1992 ] Deschambault ] Grondines ] Grondines ] Grondines ] Grondines ] Grondines ] Grondines ] Grondines ] Grondines, ] Grondines ] Grondines-Station ] Grondines-Station ] Grondines ] Lac-Blanc ] Linton, lac O'Neil ] Neuville ] Neuville ] Neuville ] Neuville ] Neuville ] Portneuf, marina ] Portneuf, quai ] Portneuf ] Réserve de Portneuf ] Rivière-à-Pierre ] Saint-Alban ] Saint-Casimir ] Saint-Casimir ] [ Trou du Diable ]

Capitale-Nationale

Charlevoix ] Charlevoix-Est ] L'Île-d'Orléans ] La Côte-de-Beaupré ] Portneuf ] Québec ]


le vendredi 30 janvier 1998 - le mardi 4 avril 2000
le mercredi 26 mai 2010 - le vendredi 14 mars 2014
constante mouvance de mes paysages intérieurs

 
mémoires enracinées dans le Québec du XIXe siècle, ramifiées dans le XXIe
 
Copyright © 1997-2021 – 24 ans – 1 500 pages – 8 500 photos – 100 000 liens  – Tous droits réservés – Revu le 2021-11-01

recensement
des richesses végétales naturelles
VALLÉE DU FLEUVE SAINT-LAURENT