ACCUEILnichole@ouellette001.com

Dernière page éditée, dernière mise à jour

ouellette001.com

GALERIE D'ART ART DE VIVRE AU QUÉBECPAPIERS PEINTSRACINES ET SENTIERSREGARDS DES PETITES PERSONNESQUÉBEC EN PHOTOS


45° 16' 13" N - 072° 10' 16" O, MRC Memphrémagog
Magog (Ville), mont Orford et rivière aux Cerises.  tourbière à sphaignes et à éricacées et marais d'eau douce, le jeudi 30 octobre 2003, 20030915_7_950.

Nichole Ouellette

présente

Memphrémagog

Magog
Magog

ouellette001.com

Accueil
Art de vivre au Québec
Info et services
Photos 1280 px et +
Québec en photos
Racines et sentiers
Regards d'enfants
Dernière page éditée

ouellette001.com

Québec en photos
Memphrémagog Mont Orford

Origine et signification

Culminant à plus de 850 m et dominant de 300 m le paysage environnant, le mont Orford constitue l'élément de relief principal d'un massif estrien situé à quelque 7 km au nord-ouest du centre de Magog, dans les monts Sutton. Il est flanqué des monts Alfred-DesRochers, au nord, Giroux, à l'est, et Sylvio-Lacharité, à l'ouest. Le mont Orford a donné son nom au parc de récréation auquel il appartient. Il est vraisemblable de penser que ce nom soit apparu entre 1815 et 1831. Si on ne le retrouve pas dans la Description topographique de la province du Bas Canada de Joseph Bouchette (1815), il figure en revanche sous la forme Orford Mountain dans A topographical dictionary of the Province of Lower Canada (1832) du même auteur. Le mont tire son nom du canton d'Orford et il rappelle un village d'Angleterre.


45° 16' 13" N - 072° 10' 16" O, MRC Memphrémagog
Magog (Ville), mont Orford et rivière aux Cerises, Marais de la rivière aux Cerises, le jeudi 30 octobre 2003, 20030915_8_800.

La carte de la province de Québec dressée par Eugène Taché (1870) fait usage du nom Mt. Orford. L'édition de 1914 du Dictionnaire des rivières et lacs de la province de Québec mentionne Mont Orford à la rubrique du lac. Pour sa part, la Nomenclature des noms géographiques de la province de Québec (1916) indique Montagne d'Orford. En 1931, on retrouve la forme Montagne Orford sur un plan du comté de Sherbrooke. De son côté, la Commission de géographie accepte la forme Mont Orford aussi bien que celle de Mount Orford en 1956. C'est toutefois la forme française unique que le Répertoire géographique du Québec consacre en 1969; le nom Mount Orford qu'on y retrouve désigne un hameau et non le mont lui-même. De nos jours, ce hameau construit au bord du lac Orford et au pied du mont porte le nom francisé Mont-Orford. Une œuvre célèbre du poète Alfred DesRochers, À l'ombre de l'Orford (1929), a favorisé la diffusion de la dénomination du mont. Ce recueil de 33 poèmes, reconnu comme l'un des jalons importants de la littérature québécoise, valut le prix David à son auteur en 1932. On a relevé l'appellation Victoria, comme désignation du mont, dans Geology of Canada (1863).

Texte extrait de :

Noms et lieux du Québec : si chaque lieu m'était conté (Cédérom multimédia). Commission de toponymie du Québec. Les Publications du Québec, Micro-Intel 1997.


45° 16' 13" N - 072° 10' 16" O, MRC Memphrémagog
Magog (Ville), mont Orford et rivière aux Cerises, Marais de la rivière aux Cerises, le jeudi 30 octobre 2003, 20030915_9_800.

Memphrémagog

[ Magog ] Magog ]

Estrie

Le Granit ] Le Haut-Saint-François ] Le Val-Saint-François ] Les Sources ] Memphrémagog ] Sherbrooke ]


le vendredi 12 décembre 2003 - le jeudi 17 décembre 2015
constante mouvance de mes paysages intérieurs

 
mémoires enracinées dans le Québec du XIXe siècle, ramifiées dans le XXIe
 
20 ans de publications – 1 500 pages – 8 500 photos – 100 000 liens – Copyright © 1997-2017 – Tous droits réservés –  Revu le 2017-11-01
 

Publicité

Recensement des richesses végétales vasculaires naturelles de la vallée du fleuve Saint-Laurent, au Québec

florelaurentienne.com