ACCUEILnichole@ouellette001.com

Dernière page éditée, dernière mise à jour

ouellette001.com

GALERIE D'ART ART DE VIVRE AU QUÉBECPAPIERS PEINTSRACINES ET SENTIERSREGARDS DES PETITES PERSONNESQUÉBEC EN PHOTOS


45° 51' 00" N - 077° 04' 00" O, MRC Pontiac
L'Isle-aux-Allumettes (Municipalité), Chapeau (Municipalité de village), R. R. 4, Boire's camping, rivière des Outaouais, 16:56 le samedi 6 août 2005, L_Isle_aux_Allumettes_005_950.

Nichole Ouellette

présente

Pontiac

L'Isle-aux-Allumettes
Rapides-des-Joachims

Notes toponymiques

ouellette001.com

Accueil
Art de vivre au Québec
Info et services
Photos 1280 px et +
Québec en photos
Racines et sentiers
Regards d'enfants
Dernière page éditée

ouellette001.com

Québec en photos
Pontiac L'Isle-aux-Allumettes - Chapeau

Origine et signification

L'Isle-aux-Allumettes (Municipalité de canton)

L'Isle-aux-Allumettes rappelle par son nom, qu'au début de la colonie les roseaux croissaient en grande quantité et que l'on utilisait cette plante en guise d'allumettes. La proximité du territoire ontarien couplée à la présence anglophone séculaire a suscité, tout naturellement, la dénomination Allumette Island, qui figure aux lettres patentes de la municipalité, fréquemment relevée, encore de nos jours et portée par le bureau de poste local entre 1883 et 1920.

Il est à noter que cette municipalité n'existe plus depuis le 30 décembre 1998. En effet, à cette date, les municipalités des cantons de L'Isle-aux-Allumettes et de L'Isle-aux-Allumettes-Partie-Est ainsi que la municipalité du village de Chapeau se regroupaient pour constituer la nouvelle municipalité de L'Isle-aux-Allumettes. Le texte qui suit est celui qui avait été rédigé pour décrire l'ancienne municipalité du canton de L'Isle-aux-Allumettes. Même si cette municipalité tire son appellation du canton dans lequel elle se retrouve, on peut observer une minime différence orthographique : alors que l'entité cantonale créée en 1847, Île-aux-Allumettes, comporte officiellement la graphie moderne du mot île, on a conservé l'orthographe ancienne pour la municipalité de canton d'abord établie en mai 1847, abolie en septembre de la même année et rattachée à la municipalité du comté d'Ottawa. Il faut peut-être y voir un souci de ne pas trop dénaturer le nom originel d'Isle-des-Allumettes (1847), modifié en L'Île-Allumettes lors de son rétablissement en 1855, puis à nouveau changé en L'Isle-aux-Allumettes en 1987, forme normalisée par la Commission de toponymie. Quant à la particule de liaison des, devenue aux, ce changement s'imposait pour harmoniser l'appellation de l'entité avec celle de la paroisse de Saint-Alphonse-de-l'Île-aux-Allumettes (1840), du canton, de l'île (Île aux Allumettes) et de la municipalité voisine de L'Isle-aux-Allumettes-Partie-Est. Située dans la région de l'Outaouais, près de Pembroke (Ontario), à l'endroit où la rivière des Outaouais se divise pour contourner l'île aux Allumettes, à la hauteur de Chichester, à l'ouest de Fort-Coulonge.


45° 51' 00" N - 077° 04' 00" O, MRC Pontiac, L'Isle-aux-Allumettes (Municipalité), Chapeau (Municipalité de village), R. R. 4, Boire's camping, de l'intérieur du Westfalia, la rivière des Outaouais, 16:56 le samedi 6 août 2005, L_Isle_aux_Allumettes_004_800.

Chapeau (Municipalité de village)

Le petit village de Chapeau, établi à flanc de coteau sur la rive nord de l'île aux Allumettes, dans la rivière des Outaouais, se retrouve à quelque 120 km au nord-ouest de Hull. Fondé officiellement en 1874 par suite de son détachement du territoire de L'Île-Allumettes (qui est devenue L'Isle-aux-Allumettes), on se perd en conjectures quant au motif réel d'attribution de sa dénomination. On a avancé l'hypothèse suivant laquelle l'élévation du village et des trois versants qui y conduisent rappellerait vaguement la forme d'un chapeau plat à trois bords. Selon une autre hypothèse, le nom aurait été attribué en raison de la présence d'un rocher dans la rivière des Outaouais ayant la forme d'une coiffure militaire française. Pour d'autres sources, Chapeau évoquerait le style bizarre de la coiffure d'un chef amérindien. Aucune de ces explications, signalées pour la plupart dans l'ouvrage Le Nord de l'Outaouais, même si elles participent toutes de la ressemblance formelle à une coiffure, ne peut être considérée comme définitive. Il n'est pas sans intérêt de rappeler que des gens avaient pour patronyme Chappeau et Chapeau à l'époque de la Nouvelle-France; peut-être s'agit-il d'un anthroponyme. Toutefois Stanislas Drapeau signale l'existence du « village du Chapeau » en 1863, la particule de liaison faisant pencher la balance en faveur d'une origine métaphorique.

Il est à noter que cette municipalité n'existe plus depuis le 30 décembre 1998. En effet, à cette date, la municipalité du village de Chapeau ainsi que les municipalités des cantons de L'Isle-aux-Allumettes et de L'Isle-aux-Allumettes-Partie-Est se regroupaient pour constituer la nouvelle municipalité de L'Isle-aux-Allumettes. L'appellation Chapeau a toutefois été préservée et elle identifie maintenant un village correspondant au noyau habité de l'ancienne municipalité du même nom. Le texte qui suit est celui qui avait été rédigé pour décrire l'ancienne municipalité du village de Chapeau.

Texte extrait de :

Noms et lieux du Québec : si chaque lieu m'était conté (Cédérom multimédia). Commission de toponymie du Québec. Les Publications du Québec, Micro-Intel 1997.

Safari en Westfalia

Pontiac

[ L'Isle-aux-Allumettes ] Rapides-des-Joachims ]

Outaouais

Papineau ] Pontiac ]


le vendredi 10 novembre 2006 - le samedi 12 décembre 2015
constante mouvance de mes paysages intérieurs

 
mémoires enracinées dans le Québec du XIXe siècle, ramifiées dans le XXIe
 
20 ans de publications – 1 500 pages – 8 500 photos – 100 000 liens – Copyright © 1997-2017 – Tous droits réservés –  Revu le 2017-11-01
 

Publicité

Recensement des richesses végétales vasculaires naturelles de la vallée du fleuve Saint-Laurent, au Québec

florelaurentienne.com