ACCUEILnichole@ouellette001.com

Dernière page éditée, dernière mise à jour

ouellette001.com

GALERIE D'ART ART DE VIVRE AU QUÉBECPAPIERS PEINTSRACINES ET SENTIERSREGARDS DES PETITES PERSONNESQUÉBEC EN PHOTOS


48° 38' 37.1" N - 078° 00' 12.5" O, MRC Abitibi
Amos, Saint-Maurice-de-Dalquier (Hameau), chemin Rivest, du pont couvert Émery-Sicard, la rivière Harricana, sous la pluie, 12:07 le jeudi 4 août 2005, Amos_007_950.

Nichole Ouellette

présente

Abitibi

Amos, rivière Harricana
Amos, rivière Harricana
Amos, rivière Harricana
Berry, Domaine du lac
Saint-Dominique-du-Rosaire

Eaux tranquilles ou rapides, chutes tumultueuses, grands et petits lacs

Histoire, récits, notes

ouellette001.com

Accueil
Art de vivre au Québec
Info et services
Photos 1280 px et +
Québec en photos
Racines et sentiers
Regards d'enfants
Dernière page éditée

ouellette001.com

Québec en photos
Abitibi Amos, rivière Harricana

Origine et signification

La rivière Harricana descend sur 483 km depuis les hautes-terres d'Abitibi, traversant en Ontario, 40 km avant son embouchure dans la baie de Hannah, échancrure de la baie James. Cet important cours d'eau draine un bassin de 29 267 km², dont 20 % est situé en Ontario. Prenant naissance dans les lacs Blouin, De Montigny et Lemoine, la rivière suit d'abord un tracé jalonné par plusieurs plans d'eau dont les lacs La Motte, Malartic, Figuery et Obalski. C'est dans ce milieu que sont nés Amos, ville forestière, Val-d'Or, ville minière, de même que de nombreux villages agricoles établis le long de la vallée de l'Harricana.

Un débit considérable et un relief calme ont fait de la rivière Harricana une route fluviale très fréquentée, d'abord par les Algonquins, ensuite par les entrepreneurs forestiers et miniers ainsi que par les colons venus s'établir dans la région à partir du début du XXe siècle. Riche en poissons, ce cours d'eau sillonne ensuite une forêt giboyeuse qui diminue graduellement pour faire face à de nombreux marécages à l'approche de son embouchure.


48° 38' 37.1" N - 078° 00' 12.5" O, MRC Abitibi
Amos, Saint-Maurice-de-Dalquier (Hameau), chemin Rivest, pont couvert Émery-Sicard, halte routière, les pêcheurs Roger Bellisle, chemise à carreaux Patrik Lauzon Bellisle chemise rayée blanc et turquoise, Donald Bellisle, camisole verte de dos, rivière Harricana, 12:12 le jeudi 4 août 2005, Amos_010_800.

Le nom de la rivière avait été attribué vers 1910 au village qui est devenu la ville d'Amos, à cause de sa position sur la rivière; on l'orthographiait alors Harricanaw. Certaines sources affirment que ce nom est d'origine algonquine et signifie « rivière aux biscuits ». D'autres orthographes sont par ailleurs relevées et ont une incidence sur la signification du nom : anâkona (algonquin), uhnahkoonah (ojibway) et ayukoona'w (cri). Le terme biscuit désigne une sorte de pain dur qui se conserve très longtemps, fort apprécié autrefois des troupes et des voyageurs. Les appellations Hannah Bay River et Washahow River ont également eu cours. Des cartes anciennes indiquent une partie de son tracé mais c'est la carte de 1801, réalisée par Alexander Mackenzie, qui localise l'ensemble du tracé de la rivière pour la première fois et l'identifie par le nom Harricanaw. En 1835, sur la carte de Bradford, on retrouve la forme actuelle, Harricana.

Une enquête toponymique locale a révélé que les Algonquins emploient aussi le nom Inikana, qui se traduit par « route fluviale ». Un segment de la rivière a également été dénommé Wajaha Sibi, ce qui signifie « rivière à la baie », sans doute par allusion à la baie James, où se trouve son embouchure.

Texte extrait de :

Noms et lieux du Québec : si chaque lieu m'était conté (Cédérom multimédia). Commission de toponymie du Québec. Les Publications du Québec, Micro-Intel 1997.


48° 38' 37.1" N - 078° 00' 12.5" O, MRC Abitibi
Amos, Saint-Maurice-de-Dalquier (Hameau), chemin Rivest, du pont couvert Emery-Sicard, la rivière Harricana sous la pluie, 12:05 le jeudi 4 août 2005,  Berry_001_800.

Safari en Westfalia

Abitibi

[ Amos, rivière Harricana ] Amos, rivière Harricana ] Amos, rivière Harricana ] Berry, Domaine du lac ] Saint-Dominique-du-Rosaire ]

Abitibi-Témiscamingue

Abitibi ] Abitibi-Ouest ] Témiscamingue ] La Vallée-de-l'Or ]


le samedi 28 octobre 2006 - le mardi 1 décembre 2015
constante mouvance de mes paysages intérieurs

 
mémoires enracinées dans le Québec du XIXe siècle, ramifiées dans le XXIe
 
20 ans de publications – 1 500 pages – 8 500 photos – 100 000 liens – Copyright © 1997-2017 – Tous droits réservés –  Revu le 2017-11-01
 

Publicité

Recensement des richesses végétales vasculaires naturelles de la vallée du fleuve Saint-Laurent, au Québec

florelaurentienne.com