ACCUEILnichole@ouellette001.com

Dernière page éditée, dernière mise à jour

ouellette001.com

GALERIE D'ART ART DE VIVRE AU QUÉBECPAPIERS PEINTSRACINES ET SENTIERSREGARDS DES PETITES PERSONNESQUÉBEC EN PHOTOS


51º 21' 12.1° N - 77º 25' 12.9° O, Baie-James ou Jamésie
Rivière Rupert, Oatmeal Rapids, du pont de la route de la Baie-James, km 257. Le mardi 26 juillet 2005, photo Riviere_Rupert_008_950.

Nichole Ouellette
présente

Nord-du-Québec, MRC ou territoire équivalent

Jamésie
Kativik

Québec en photos

Baie James (notes)

Notes toponymiques

Eaux vives - eaux tranquilles

Flore laurentienne

Esquisse générale
Région Hudsonienne

André Michaux
voyage en 1792

ouellette001.com

Accueil
Art de vivre au Québec
Info et services
Photos 1280 px et +
Québec en photos
Racines et sentiers
Regards d'enfants
Dernière page éditée


ouellette001.com

Québec en photos
Nord-du-Québec

Rivière Rupert

La rivière Rupert compte parmi les plus grands cours d'eau du Québec avec ses 483 km qui séparent sa source principale, dans les lacs Mistassini, Albanel et leurs tributaires, de son embouchure à l'ouest dans la baie de Rupert.

À la sortie du lac Mistassini, la rivière forme un bon nombre de grands lacs aux îles nombreuses, tel un véritable labyrinthe. Sise au sud-est de la baie James, la baie de Rupert, large de 16 km à son entrée et longue de 32 km dans les terres, constitue la plus grande échancrure de la côte dans laquelle se déversent, en plus de la Rupert, les rivières Nottaway, Broadback et Pontax.

Cette désignation honore la mémoire de Robert de Bavière (1619-1682), dit le prince Rupert, général et amiral, troisième enfant d'Élisabeth Stuart, soeur de Charles Ier d'Angleterre, et de Frédéric V, Électeur palatin. Lorsque le 2 mai 1670 son cousin, le roi Charles II d'Angleterre, octroie aux associés de la Compagnie de la Baie d'Hudson une charte royale, Rupert en devient le premier gouverneur, assisté de sept directeurs. Cette charte leur confère plein pouvoir sur un territoire s'étendant de la baie James, à l'est, jusqu'aux Rocheuses, à l'ouest. Les terres tributaires de la baie d'Hudson prennent alors le nom de Rupert. Ils y établissent des forts et des comptoirs commerciaux, notamment celui de Rupert House, à l'embouchure de la rivière Rupert où se trouve aujourd'hui le village cri de Waskaganish.


Baie-James (Municipalité), 110 miles à 3000 pieds d'altitude, entre le 50° 25' 09.5° N - 073° 52' 21.4° O et le 51° 55' 10° N - 074° 05' 18° O, soit entre Mistissini (Village cri) et l'île Le Veneur, dans le cours moyen de la rivière Eastmain. Hydravion nordique à neuf passagers de la compagnie Waasheshkun Airways Ltd, pilote Philip Petawabano.

Les photos de cette page illustrent probablement une ou des sources de la rivière Rupert, identification difficile car à la sortie du lac Mistassini, la rivière forme un bon nombre de grands lacs aux îles nombreuses, tel un véritable labyrinthe. Le vendredi 22 juillet 2005, photos sur cette page : Taiga_003_800 - 007 - 009.

Texte extrait de :

Noms et lieux du Québec : si chaque lieu m'était conté (Cédérom multimédia). Commission de toponymie du Québec. Les Publications du Québec, Micro-Intel 1997.

Municipalité de la Baie-James
Index ] Aménagements (notes) ] Aménagements ] Aménagements ] Aménagements ] Baie-James (Notes) ] Baie James ] Chapais ] Chibougamau ] Collines Cartwright ] Lac Matagami ] Lac Mistassini (notes) ] Lac Mistassini ] Lac Mistassini ] Lac Mistassini ] Lac Paradis ] Lac Yasinski ] Radisson ] Radisson ] Rivière Bell ] Rivière Bignell ] Rivière Chibougamau ] Rivière Eastmain (Notes) ] Rivière Eastmain (notes) ] Rivière Eastmain ] Rivière Eastmain ] Rivière Opinaca ] [ Rivière Rupert (Notes) ] Rivière Rupert ] Rivière Rupert ] Rivière du Vieux Comptoir ] Rivière Waswanipi ] Route de la Baie-James ] Route de la Baie-James ] Route de la Baie-James ] Route de la Baie-James ] Route de la Baie-James ] Sanctuaire Bordeleau ] Taïga, pays moutonné ] Taïga, pays moutonné ] Taïga, pays moutonné ] Taïga, pays moutonné ] Taïga, pays moutonné ] Taïga, pays moutonné ] Taïga, pays moutonné ] Taïga, pays moutonné ] Taïga, pays moutonné ] Taïga, pays moutonné ] Taïga, pays moutonné ] Taïga, pays moutonné ] Taïga, pays moutonné ] TERRES RÉSERVÉES ]

Précédente ] Index ] Suivante ]


le mercredi 24 août 2005
constante mouvance de mes paysages intérieurs

 
mémoires enracinées dans le Québec du XIXe siècle, ramifiées dans le XXIe
 
20 ans de publications – 1 500 pages – 8 500 photos – 100 000 liens – Copyright © 1997-2017 – Tous droits réservés –  Revu le 2017-11-01
 

Publicité

Recensement des richesses végétales vasculaires naturelles de la vallée du fleuve Saint-Laurent, au Québec

florelaurentienne.com