ACCUEILnichole@ouellette001.com

Dernière page éditée, dernière mise à jour

ouellette001.com

GALERIE D'ART ART DE VIVRE AU QUÉBECPAPIERS PEINTSRACINES ET SENTIERSREGARDS DES PETITES PERSONNESQUÉBEC EN PHOTOS

Nichole Ouellette

présente

Chouchous du coq à l'âne

Arrêter le feu
Attelages de cheval
Balançoires et berceuses
Barrage sur la Batiscan
Bonheur printanier
Botaniste-bibliothécaire
Dehors !
De la rhubarbe
Fruits de la réflexion
Gomme de sapins
Grands dossiers
Herbe à chat
Introduction
Le beau lama Simba
Le dernier gardien de l'ïle
Le gobelet de métal
Les paroles manquantes
Lord Jonas
Margoulette
Mitaines de laine
Moi, j'ai 12 ans
Noël Noël Noël
Noël Noël Noël
Passage à l'an 2000
Passage à l'an 2000
Passage à l'an 2000
Publications 1997-1998
Publications 1999
Publications 2000
Père de famille
Placoteuse du village
Question sur la tourbe
Quétainement
Ramancheurs
Rigodon au plafond
Tant que tu seras là
Tarte aux pommes
Temps des sucres
Trails au Québec
Trottinette et dix roues
Truitonne joyeuse

ouellette001.com

Accueil
Art de vivre au Québec
Info et services
Photos 1280 px et +
Québec en photos
Racines et sentiers
Regards d'enfants
Dernière page éditée

Art de vivre au Québec
Chouchous du coq à l'âne

Pêche aux petits poissons des chenaux

C'est avec joie que j'ai visité votre site sur la pêche à Sainte-Anne-de-la-Pérade. L'information diffusée est pertinente et agréable. Je vous félicite pour votre beau travail. votre page personnelle est spéciale, je vais sûrement la citer pour les belles citations qui m'ont impressionné. Joyeuses fêtes et bon succès dans votre cheminement.

Pierre Matte, le vendredi 26 décembre 1997.

Frazil, frasil

Je n'ai pas trouvé la définition du mot 'frasil'. Il doit y avoir une erreur de site. Je trouve votre texte très bien et intéressant. Bravo

Normand Fréchette, le vendredi 26 décembre 1997.

Vitraux

Salut Nichole. Ce matin tu m'as fait rêver avec les vitraux de la cathédrale de 3-Rivières, là où j'ai été baptisée il y a 69 ans, mariée il y a 41 ans.

Je ne sais pas d'où vient cette photo, mais mon frère, Jacques Héroux, a photographié ces verrières et en a fait des chefs d'oeuvre de montage. On les retrouve au Séminaire de 3-Rivières. Mon frère est décédé il y a deux ans, toutes ses photos, celles de papa et celles de mon grand-père s'y trouvent. Merci Nichole.

Pauline Héroux, le samedi 20 décembre 1997.


Nichole Ouellette
À moins d'indications, je suis l'auteure des photos qu'on retrouve dans mes pages.

Lire vos opinions
du Premier janvier 1998 à ce jour

Lumière nordique

Bien le bonjour ou le bonsoir (c'est selon le moment où vous consulterez votre courrier). Merci pour vos beaux textes sur la nature telle que vous la percevez avec votre coeur.

Lumière nordique, le dernier en date
Personne mieux que vous ne sait saisir le grain des choses et des paysages. Je suis un de vos fans parmi les plus fidèles.

Continuez à nous offrir ces tableaux impressionnistes. Meilleurs vœux pour Noël et le Jour de l'An: Santé, paix et amour, le bonheur quoi... Gardons le sourire et à la prochaine...

Robert Robert, le samedi, 21 décembre 1997.

Thank you for your selection

Dear Mrs. Nichole Ouellette. First my apologies for not being able to write to you in French. Recently browsing the net we found your article and to our surprise noticed that you used our piece of furniture for your illustration. We must say thank you for your selection.

Is magazine Planète Québec on line only or does it come in print also ? Should you have in your future creative plans writing something about furniture, we would be more than happy to be selected again.

Famille Munoz/Neradilek
George, Juanita Munoz, Sebastian dans les bras de son papa Our creative team relaxing

George Neradilek came to Quebec in 1966 from Prague, Czech Republic, Juanita Munoz Neradilek came to Quebec in 1989 from Quito, Ecuador, Sebastian was born in Hawkesbury, Ontario.

Sincerely yours
George Neradilek, le dimanche 30 novembre 1997.

Le gobelet de métal

Bien présenté votre exposé sur les cuisines d'été. Je me rappelle chez ma grand-mère. Il y a une chose qui me chicotte, est-ce que la cuisine d'été s'ouvrait à une date assez fixe ou si on se basait sur la température. La cuisine d'été, la pompe à bras et le gobelet de métal accroché à un clou tout près, que de bons souvenirs. Merci de nous faire revivre de si bons moments.

Denis Lupien, le vendredi 28 novembre 1997.

Histoire de la botanique

Ma chère Nichole. J'adore la petite histoire , j'adore votre chronique. Vous nous faites revivre de beaux moments en nous rappelant le quotidien des familles d'autrefois. Continuez. J'ai toujours hâte de vous lire.

Colette Côté, Rouyn-Noranda, le samedi 15 novembre 1997.

Citrouilles

Je ne me souviens plus très bien quel était le sujet de la première chronique que j'ai lue de vous. Mais, avant même de voir votre photo, je savais à qui j'avais affaire. Je trouve votre page très intéressante, une mine d'informations (comme les superbes citrouilles). Félicitations.

Denise Paquin, le lundi 10 novembre 1997. (si cela peut vous donner un indice, je suis journaliste au Courrier de Portneuf).

Du temps de ma grand-mère

Votre site me rappelle tellement de beaux souvenirs du temps de ma grand-mère. C'est merveilleux, merci

Pierre Foy, le samedi 8 novembre 1997.

Votre beau programme

Bonsoir Nichole. Tes chroniques sont toujours aussi intéressantes... félicitations pour votre beau programme... :)

Ca ne dépend pas de toi mais on en fait une référence dans ta chronique: il n'y a pas de VRAIE recette de cretons.... les vrais cretons québécois sont faits avec de la graisse de panne... pas avec du petit cochon haché... et des épices de Grenades... :)

Yvon Massicotte, le vendredi 7 novembre 1997.

Douce brise sur le WEB

Bonsoir! Que de plaisir! Une douce brise sur le WEB. Je ne sais si c'est votre première présence sur le WEB... mais si l'idée vous viens de récidiver, ce sera assurément plaisant!

C'est le genre d'accomplissement qui a effet d'humaniser ce média qui de plus en plus perd de son attrait avec son évolution. Encore bravo!

Benoît Fournier, le vendredi 7 novembre 1997.

Restaurants populaires

Bonjour Nichole. J'apprécie votre chronique. Dans la dernière livraison vous parlez d'un endroit de frites, "Chez Mickey" mais je ne trouve pas l'adresse, vous serait'il possible de m'en donner l'adresse ? Merci.

Bernard, le samedi 25 octobre 1997.

Chez Mickey, le Robil ou le Relais

Bonjour. Merci pour cette excellente chronique sur les restaurants populaires. Quel beau sujet! Cette idée de répertorier quelques endroits où aller manger un morceau comme dans le bon vieux temps (notre jeunesse) nous repose des sujets que l'on voit traités ad nauseam partout. Natif de St-Jean-sur-Richelieu, je connais Chez Mickey, le Robil ou le Relais, même si j'ai quitté cette région depuis plusieurs années. Quels beaux souvenirs vous suscitez chez moi. Continuez votre bon travail. Gardons le sourire et à la prochaine...

Robert Robert, le samedi 25 octobre 1997.

Tu tires en tabarnouche

Alors là, Nichole, tu tires en tabarnouche. Pour reprendre l'expression de notre aventurier des Pôles et l'Everest, ton pack sac, qui se remplit au fur et à mesure de la sensibilité de tes expériences de vie, doit être immense. Je me souviens de ces binesries, poutineries, surtout de Verdun. Bravo!

Alain Johnson, le vendredi 24 octobre 1997.

La dame parle aux poires

Bonjour à la dame qui parle aux poires. Comment allez-vous, Nichole ?

En parcourant votre dernière chronique, j'ai vu que vous faisiez référence à de bonnes frites. C'est rassurant de voir qu'au Québec certains se préoccupent de la qualité de ce produit tellement bafoué partout sur la Terre. Permettez-moi de vous faire connaître par un lien sur le site d'un ami comment se font les frites belges maison en Belgique, c'est pratiqué ici hélas de moins en moins...

Plus généralement la rubrique cuisine du site en question rassemble quelques grands classiques de la cuisine wallonne. Essayez la tarte au fromage et quelques introductions métissées dont la recette des grillades à la portugaise, que j'avais relatée sous mon pseudo "Léo", me rappelant la triste manière dont les wallons font leurs "barbecues", et un commentaire sur le chicon que vous utilisez peut-être au Québec.

Cette rubrique est un peu à l'abandon maintenant, mon ami solitaire Jacques s'étant laissé envahir et submerger par une rubrique quotidienne d'actualités. C'est vrai que Internet peut nous entraîner vers une spirale de production qui nous essouffle ou demande des moyens extérieurs, ce qui n'est pas évident, on le voit avec les chroniques de Cybérie. J'ai lu avec émotion leur dernier E-mail (Le point). Internet est un vaste espace de liberté mais où on ne doit pas y perdre la sienne, c'est essentiel.

Planète Québec est une très bonne formule où on sent un renouvellement quotidien et la synergie d'une équipe maintenant nombreuse de chroniqueurs.

A part ça, j'apprécie toujours autant votre chronique surtout quand elle parle des choses de la nature et de l'ambiance des gens au Québec, comme avec les restaurants populaires, ceux que je préfère.

Dominique Delobel, Grand-Hallet, Belgique, le vendredi 24 octobre 1997.

Éducation des filles

Votre chronique sur l'éducation des filles et le coffre d'espérance m'a fait bien chaud au coeur.

Ma grand-mère paternelle (j'ai 54 ans) s'est mariée à peu près à l'époque de Marie-Anne, à l'âge 16 ans, avec un homme de 32 ans qui avait dû s'exiler au Montana pour faire vivre tout le reste de la famille.

Ma grand-mère avait aussi un diplôme en musique et un cours Lettres et sciences du Couvent d'Hochelaga, chez les sœurs des Saints-Noms-de-Jésus-et-de-Marie. Je me souviens du piano qui trônait au grand salon double de la maison paternelle, à la ferme du grand-père.

Quelle femme: partir de la ville pour se retrouver 15-20 ans plus tard avec 12 enfants dont la dernière mourut de méningite (à part toutes les autres grossesses non rendues à terme!).

Oui, c'étaient souvent les femmes qui étaient les plus instruites... comme encore aujourd'hui, dans bien des cas! Les enfants en portent à jamais la marque!

Je serais curieuse des résultats si une étude sociologique était entreprise dans le but de vérifier le niveau de scolarité des mères en comparaison de celui des pères et celui de la génération qui suit!

Quant au coffre d'espérance, celui de ma mère (1941, plutôt style art-déco quelconque [guerre oblige!], mais avec de discrètes incrustations dans le plaqué noyer...) se retrouve au salon chez ma sœur. On peut y admirer une belle "couverte" de laine aux couleurs pastel, réversible vert et jaune tendre, de la Hudson's Bay Company! ...une robe de nuit en coton très fin avec dentelle de coton faite à la main, des douzaines de linges à vaisselle brodés et bordés, une immense nappe de lin fin brodée "richelieu" et pas tout à fait terminée, un ensemble de baptême avec lequel ses filles et ses petits enfants ont été baptisés... je crois que ma mère aussi y a été portée sur les fonts baptismaux...

C'est l'anniversaire de ma mère, aujourd'hui : elle aurait eu 84 ans et il faisait beau lors de ma brève visite au cimetière, à midi! Elle aussi avait terminé un cours bilingue de secrétariat en 9e année; mon père n'avait qu'une 7e année forte, comme il disait! Pourtant, c'était lui qui prétendait tout savoir! Merci Nichole... pour le souvenir et la beauté ravivée!

Céline L., Châteauguay, le samedi 18 octobre 1997.

Automne

Ce matin, je découvre votre nouvelle chronique Art de Vivre au Québec encore un vrai plaisir. Les liens c'est très bien, on apprend plein de choses sur la nature au Québec et sur les saisons de cette nature.

...des baisseurs détrempées c'est quoi ? «baissières détrempées»

Ici, (Belgique) l'automne a pris le dessus promptement vent très fort d'ouest pour quelques jours son bruit surpasse celui des hommes c'est rare et c'est bien. La pluie encore chaude et continue l'accompagne sans doute des champignons dans quelques jours 400 champignons au km² si tout va bien un champignon par habitant on ramasse les rares pommes de cette année vivement une autre tarte aux pommes.

Dominique Delobel, Grand-Hallet, Belgique, le vendredi 10 octobre 1997.

Regard des Petites Personnes


Nichole Ouellette, par Benjamin Lespérance-Trudel, 6 ans
École Madeleine-de-Verchères, Sainte-Anne-de-la-Pérade, 18 décembre 1997

Prof en ligne

Bonjour Nichole. Je trouve très intéressant le travail que vous faites. Je pense faire un lien de votre site dans ma page du mois de décembre. Êtes-vous d'accord? Cordialement

Réal Gingras, le dimanche 16 novembre 1997.
Prof en ligne, 6155 avenue Durocher, Outremont, H2V 3Y7, Québec, Canada, (514) 276-35 03
cssh.qc.ca/coll/profenligne/
et les deux conversations en direct,
http://www.cam.org/~gilray/cgi-bin/wwwchat/prof.en.ligne/<#P>

J'envie votre énergie

Bonjour. Je viens de faire une belle découverte, votre page personnelle qui s'ouvre sur tant de fenêtres, à l'image de votre vie. J'admire et j'envie votre énergie. Oui je l'envie parce que je suis encore paralysée, pas physiquement mais moralement. Vous me transmettez l'espoir parce que vous avez, dites-vous, traversé le désert et je quitte à peine le mien. Vous vous êtes rapaillée et j'espère bien le faire aussi. Merci,<#P>

Andrée Forest, le dimanche 9 novembre 1997.

Chouchous ?

chaque semaine, je publie de nouvelles chroniques dans :

ART DE VIVRE AU QUÉBEC
REGARD DES PETITES PERSONNES.

Si vous désirez être informé des parutions au sortir de l'œuf , il suffit de m'écrire un mot. Des secrets, des détails supplémentaires accompagnent mes messages. Je les réserve pour mes correspondants. Ce sont mes chouchous.

nichole ouellette

Chouchous, du coq à l'âne

Arrêter le feu ] Attelages de cheval ] Balançoires et berceuses ] Barrage sur la Batiscan ] Bonheur printanier ] Botaniste-bibliothécaire ] Dehors ! ] De la rhubarbe ] Fruits de la réflexion ] Gomme de sapins ] Grands dossiers ] Herbe à chat ] Introduction ] Le beau lama Simba ] Le dernier gardien de l'ïle ] [ Le gobelet de métal ] Les paroles manquantes ] Lord Jonas ] Margoulette ] Mitaines de laine ] Moi, j'ai 12 ans ] Noël Noël Noël ] Noël Noël Noël ] Passage à l'an 2000 ] Passage à l'an 2000 ] Passage à l'an 2000 ] Publications 1997-1998 ] Publications 1999 ] Publications 2000 ] Père de famille ] Placoteuse du village ] Question sur la tourbe ] Quétainement ] Ramancheurs ] Rigodon au plafond ] Tant que tu seras là ] Tarte aux pommes ] Temps des sucres ] Trails au Québec ] Trottinette et dix roues ] Truitonne joyeuse ]

Art de vivre au Québec

Introduction ] Boire et manger ] Chouchous, du coq à l'âne ] Courtepointe ] Coutumes et usages ] Médecine et santé ] Mots et parlures ] Plein air ] Saisons ] Savoir-faire ]


le mercredi 11 février 1998
le jeudi 25 novembre 1990 - le jeudi 29 janvier 2015
constante mouvance de mes paysages intérieurs

 
mémoires enracinées dans le Québec du XIXe siècle, ramifiées dans le XXIe
 
20 ans de publications – 1 500 pages – 8 500 photos – 100 000 liens – Copyright © 1997-2017 – Tous droits réservés –  Revu le 2017-03-21
 

Publicité

Recensement des richesses végétales vasculaires naturelles de la vallée du fleuve Saint-Laurent, au Québec

florelaurentienne.com