ACCUEILnichole@ouellette001.com

Dernière page éditée, dernière mise à jour

ouellette001.com

GALERIE D'ART ART DE VIVRE AU QUÉBECPAPIERS PEINTSRACINES ET SENTIERSREGARDS DES PETITES PERSONNESQUÉBEC EN PHOTOS


Ambrosia artemisiifolia Linné. Ambroisie à feuilles d'armoise.  Petite herbe à poux.  (Small ragweed). 46° 33' 25.0 N - 72° 11' 08.6 O, Mauricie, MRC Les Chenaux, Sainte-Anne-de-la-Pérade, île Lafond, rivage du fleuve Saint-Laurent, 06:57 le samedi 20 août 2011, photo Ambrosia_artemisiifolia_021_950.
Nichole Ouellette

présente

Art de vivre au Québec

Médecine et santé
Herbe à poux
Herbe à poux II
Les guérisseurs
Médecine populaire
Médecine savante
Mouche de moutarde

Temps des foins

Sommaires
Introduction
Boire et manger
Chouchous, du coq à l'âne
Courtepointe
Coutumes et usages
Médecine et santé
Mots et parlures
Plein air
Saisons
Savoir-faire

Flore laurentienne

Herbe à puce

Herbe à poux

ouellette001.com

Accueil
Art de vivre au Québec
Info et services
Photos 1280 px et +
Québec en photos
Racines et sentiers
Regards d'enfants
Dernière page éditée

CHRONIQUE HEBDOMADAIRE

Art de vivre au Québec
Médecine et santé - herbe à poux


Se défendre contre l'herbe à poux en milieu rural
texte Fleurbec/Gisèle Lamoureux et Nathalie Chabot

Sur cette page :
Au village, autour des habitations et des cultures de maïs : abondance raisonnable ] [ M'aider moi-même ] [ Parents et voisins  ] [ Références ]

Début de l'article :
Organiser notre défense ] [ Quand attaquer ] [ Où attaquer ] [ Comment attaquer ]

2. Au village, autour des habitations et des cultures de maïs : abondance raisonnable

- Éliminer la plante par arrachage manuel, lorsqu'elle est raisonnablement abondante, par exemple au village et autour des cultures de maïs.


Accotement de la route 159, Saint-Prosper, plante numérisée vivante, le jeudi 13 juillet 2000.
Ambrosia artemisiifolia Linné. - Ambroisie à feuilles d'Armoise. - Petite Herbe à poux. - (Small ragweed).

- Éliminer les parcelles de terre nue autour des habitations.

- Au village, l'accumulation de terre et de poussières dans les fentes des trottoirs et le long des chaînes de rue crée un habitat propice à l'herbe à poux (et à d'autres plantes nuisibles à l'agriculture). En plus d'arracher l'herbe à poux, il convient de balayer soigneusement les fentes des trottoirs et les chaînes de rue pour éliminer son habitat : sans terre, elle ne peut pousser.

- Autour des maisons, des bâtisses et des jardins, éliminer les parcelles de terre nue qui constituent un milieu propice à l'herbe à poux. Ensemencer du gazon ou d'autres plantes dans ces parcelles de terre nue. Il vaut mieux ensemencer à la fin de l'été ou en automne, pour empêcher l'herbe à poux de prendre possession du terrain la première, au printemps suivant.

M'aider moi-même

1- Précautions d'ordre médicale
- Accepter de considérer que l'allergie est un problème qui risque de s'amplifier d'année en année et consulter un médecin. Il peut suggérer un traitement pour prévenir ou soulager les symptômes causés par cette allergie, peut-être même un traitement de désensibilisation.
- Prendre ses médicaments contre l'allergie juste avant d'aller dehors.

2- Fuir le pollen de l'herbe à poux
(10 commandements)

  1. Avant qu'elle ne fleurisse, éliminer vous-même le plus possible l'herbe à poux autour de chez vous.
  2. Chaque jour, la quantité de pollen dans l'air est plus importante entre 6h et 10h le matin. Durant ces heures, éviter les activités extérieures, tel le jardinage. Sinon, porter un masque, particulièrement si l'allergie est grave (par exemple un masque de tireur de joints, disponible à la quincaillerie).


Ambrosia artemisiifolia Linné. - Ambroisie à feuilles d'armoise. - Petite herbe à poux. - (Small ragweed). Accotement de la route 159, Saint-Prosper, plante numérisée vivante, le jeudi 13 juillet 2000.
3. La pluie lave l'air! Après une pluie, il n'y a presque plus de pollen dans l'air. Planifier ses activités extérieures pour ce moment précis.

  1. Pour réduire la quantité de pollen qui entre dans les yeux, porter des lunettes (de soleil ou autre).
  2. Plus le séjour à l'extérieur se prolonge, plus le pollen se dépose sur la peau et les cheveux. En rentrant, se doucher, se laver les cheveux et changer de vêtements élimine ce pollen.
  3. Sur une corde à linge extérieure, vêtements et draps agissent comme des filtres pour retenir le pollen. Éviter de les étendre dehors.
  4. Pour réduire l'entrée de pollen, garder les fenêtres de la maison et de la voiture fermées.
  5. La quantité de pollen dans l'air varie considérablement d'une journée à l'autre, selon les conditions météorologiques (pluie, vent, température, etc.). Planifier ses activités extérieures en tenant compte de l'indice de pollen dans l'air. Cet indice accompagne généralement les prévisions météo à la télévision ou à la radio.
  6. Durant l'allergie, les voies respiratoires sont congestionnées ou irritées. Éviter d'ajouter des irritants respiratoires, telle la fumée (de cigarette ou autre), l'air pollué, les parfums et eaux de Cologne, les vapeurs toxiques (provenant, par exemple, de l'essence, des crayons-feutres, des produits de nettoyage).
  7. Ce qui ramasse la poussière, ramasse aussi le pollen. Éviter les « ramasse-poussière » : tapis, tentures et rideaux, housses, tissus de recouvrement épais et moelleux, bibelots, traîneries et objets qui compliquent l'époussetage.

Parents et voisins

1. D'abord les informer de votre problème d'allergie, puis demander leur aide pour le solutionner
- Demander personnellement aux voisins de tondre l'herbe à poux qui pousse sur l'accotement des routes longeant leurs propriétés.
- Bien avant de leur rendre visite, demander aux parents et amis d'arracher ou de couper l'herbe à poux qui pousse autour de chez eux… question d'améliorer votre qualité de vie lorsque vous les visiterez ! Demander aussi de garder portes et fenêtres fermées dès avant votre arrivée.
- Demander à vos voisins, parents et amis d'éliminer les endroits propices à l'herbe à poux, comme les parcelles de terre nue. Il suffit de semer à ces endroits du gazon, ou tout autre plante, puisque l'herbe à poux ne supporte pas la compétition.

2. Répéter vos demandes d'aide

Se rappeler que c'est vous qui avez un problème. Les autres n'y pensent pas continuellement : ils n'ont pas de problèmes avec l'herbe à poux ! Ne pas hésiter à répéter votre demande d'aide. La plupart du temps il ne s'agit pas de mauvaise volonté de la part des parents et voisins, mais d'oublis.

Références

http://ecoroute.uqcn.qc.ca/group/alca/ | http://www.csaci.medical.org/ | http://www.csaci.medical.org/infopop.html | http://www.allerg.qc.ca/hsjservall.htm#rhinall | http://www.allerg.qc.ca/rhin.all.html | http://www.aaaai.org/media/pressreleases/1999/08/990811.html | http://bluehen.ags.udel.edu/deces/wf/wf-02.htm | http://www.bewell.com/intheknow/1999/ragweed.asp | http://www.pollen.com/ragweedbkgrd.html

Recherches médicales et désensibilisation : Dr Jacques Hébert, allergologue Centre Hospitalier de l'Université Laval (CHUL), 2705, boul. Laurier, Sainte-Foy. Diffusion de l'indice pollinique: Pendant la saison, diffusé quotidiennement à Télévison Quatre Saisons, au Grand Journal de 17h30 et de 22h30. Météomédia (TV) fournit aussi des données pertinentes sur le sujet.

Fougères, prêles et lycopodes, guide Fleurbec
LAMOUREUX Gisèle, la passion
LAMOUREUX Gisèle, feuille de route


le lundi 17 juillet 2000 - le mardi 30 août 2011
constante mouvance de mes paysages intérieurs

 
mémoires enracinées dans le Québec du XIXe siècle, ramifiées dans le XXIe
 
20 ans de publications – 1 500 pages – 8 500 photos – 100 000 liens – Copyright © 1997-2017 – Tous droits réservés –  Revu le 2017-11-01
 

Publicité

Recensement des richesses végétales vasculaires naturelles de la vallée du fleuve Saint-Laurent, au Québec

florelaurentienne.com