ACCUEILnichole@ouellette001.com

Dernière page éditée, dernière mise à jour

ouellette001.com

GALERIE D'ART ART DE VIVRE AU QUÉBECPAPIERS PEINTSRACINES ET SENTIERSREGARDS DES PETITES PERSONNESQUÉBEC EN PHOTOS


46° 32' 07.3" N - 072° 45' 41.5" O, Shawinigan (Donnée GPS approximatives)
Shawinigan (Ville), rivière Saint-Maurice,  île Melville, du Parc des chutes, Pierre Lapointe et son canot de pratique C1 qu'il nomme « petite machine de guerre », entraînement pour la course du Grand défi 2000, le mercredi 3 mai 2000, photo 000503_03_950.

Nichole Ouellette

présente

Plein air

À Saint-Hyacinthe
Canot de compétition
Chasse à l'oie blanche
Course de canots, le 21 mai
Course de canots, départ
Course de canots, portage
Course de canots, portage
Fleurifête
Motoneige
P'tits poissons des chenaux
Pêche blanche sur la glace
Promenade en traîneaux

Québec en photos

Rivière Saint-Maurice

Regards des petites personnes

Chevaux et billots

Papier peint

Course de canots

ouellette001.com

Accueil
Art de vivre au Québec
Info et services
Photos 1280 px et +
Québec en photos
Racines et sentiers
Regards d'enfants
Dernière page éditée

CHRONIQUE HEBDOMADAIRE

Art de vivre au Québec
Plein air Canot de compétition

En Mauricie

En Mauricie, à Shawinigan, les traditions de canotage demeurent très vivantes À longueur d'année, on voit des canots retournés, attachés sur les toits des autos.

Ici dans l'exercice de son sport, Pierre Lapointe s'entraîne, même l'hiver, sur la rivière Shawinigan La plupart du temps, l'hiver, les courants empêchent le gel sur de bonnes sections de la rivière.

Pratique et expérience

Aucune école n'enseigne l'art du canotage L'apprentissage se fait dans le canot Les trucs se transmettent d'un canotier à l'autre L'adresse, l'habileté, l'endurance s'acquièrent par la pratique et l'expérience.

Les canots de compétition, les méthodes et les procédés de fabrication, les pagaies, les vêtements, les chronomètres, la nourriture et les breuvages énergétiques distancent les canotiers d'aujourd'hui de ceux qui naviguaient sur le « chemin qui marche » en canots d'écorce de bouleau.

Chef-d'œuvre des nations autochtones, le canot d'écorce de bouleau régnait sur les cours d'eau de l'Amérique du Nord bien des siècles avant l'arrivée des premiers Européens.


Shawinigan
Shawinigan (Ville), Shawinigan-Nord (Secteur), piste de ski de fond, arrivée de la course Grand défi 2000 Richard Ayotte et David Doré, 20 ans, canot qu’ils ont construit de lattes de cèdre de l’ouest, matériaux qu’ils ont acheté dans une shop de portes et fenêtres, le dimanche 21 mai 2000, photo 000523_01a_800.

Matériaux et procédés de fabrication

Pour les compétitions olympiques, l'Association canadienne de canotage réglemente la fabrication des canots et kayaks selon des normes internationales.

Le fabricant « Canoes Beaumier », établi à Trois-Rivières depuis 1970, utilise trois sortes de fibres dans la construction des moules qui servent de structure aux canots :

fibre de verre - fibre kevlar - fibre de carbone

Il est possible de faire des hybrides en superposant l'une ou l'autre des fibres Le prix du canot varie selon les matériaux choisis par le client.

Une fois la ou les fibres en place, le procédé de fabrication se poursuit par l'application de résines qui les fixent et les solidifient sur la structure.

résine de polyester - résine de vinylester - résine d'époxy

L'artisan applique les résines sur un canot à la fois, selon des méthodes de travail appelées « Hand layup » et « Vacuum bagging » Canoes Beaumier peut sortir soixante canots par semaine.

Jean-Yves Beaumier, propriétaire de l'entreprise, participe à la Classique internationale de la Mauricie pendant 15 ans Il gagne le championnat à deux reprises, soit en 1968 et 1970.

Jean-Yves Beaumier, le mercredi 25 avril 2001
Informations recueillies au téléphone

Canoes Beaumier
canots de compétions
kayaks - chaloupes - voiliers
pièces industrielles en fibre de verre

2725, Jules- Vachon, Trois-Rivières
Téléphone : (819) 374-6234


46° 32' 07.3" N - 072° 45' 41.5" O, Shawinigan (Donnée GPS approximatives)
Shawinigan (Ville), rivière Saint-Maurice, île Melville, du Parc des chutes, Pierre Lapointe et son canot de pratique C1 qu'il nomme « petite machine de guerre », catégorie C1, le C désigne le canot, le chiffre qui le suit indique le nombre de passagers, photo 000503_02_800.


Mise à l'eau du canot, photo 000503_04_800.


Entre les pieds du canotier, des chronomètres aux multiples fonctions, photo 000503_05_800.

Plein air

À Saint-Hyacinthe ] [ Canot de compétition ] Chasse à l'oie blanche ] Course de canots, le 21 mai ] Course de canots, départ ] Course de canots, portage ] Course de canots, portage ] Fleurifête ] Motoneige ] P'tits poissons des chenaux ] Pêche blanche sur la glace ] Promenade en traîneaux ]

Art de vivre au Québec

Introduction ] Boire et manger ] Chouchous, du coq à l'âne ] Courtepointe ] Coutumes et usages ] Médecine et santé ] Mots et parlures ] Plein air ] Saisons ] Savoir-faire ]


le lundi 23 avril 2001 - le lundi 30 avril 2001
le dimanche 18 août 2013 - le mardi 20 août 2013
constante mouvance de mes paysages intérieurs

 
mémoires enracinées dans le Québec du XIXe siècle, ramifiées dans le XXIe
 
20 ans de publications – 1 500 pages – 8 500 photos – 100 000 liens – Copyright © 1997-2017 – Tous droits réservés –  Revu le 2017-07-02
 

Publicité

Recensement des richesses végétales vasculaires naturelles de la vallée du fleuve Saint-Laurent, au Québec

florelaurentienne.com