ACCUEILnichole@ouellette001.com

Dernière page éditée, dernière mise à jour

ouellette001.com

GALERIE D'ART ART DE VIVRE AU QUÉBECPAPIERS PEINTSRACINES ET SENTIERSREGARDS DES PETITES PERSONNESQUÉBEC EN PHOTOS


46° 34' 51.2" N - 072° 24' 41.1" O, Mauricie, MRC Les Chenaux, Saint-Stanislas (Municipalité), Parc de la rivière Batiscan, secteur Murphy, rivière Batiscan en crue printanière, le jeudi 15 avril 2010, photo Parc_riviere_Batiscan_004_950.
Nichole Ouellette

présente

Les Chenaux

Batiscan, chemin du Roy
Batiscan, chemin du Roy
Batiscan, chemin du Roy
Batiscan, chemin du Roy
Batiscan, fleuve St-Laurent
Batiscan, origine
Batiscan, rivière Batiscan
Batiscan, rivière Champlain
Batiscanie, y vivre
Champlain, chemin du Roy
Champlain, chemin du Roy
Champlain, chemin du Roy
LaPérade, chemin du Roy
LaPérade, chemin du Roy
LaPérade, chemin du Roy
LaPérade, chemin du Roy
LaPérade, origine
LaPérade, fleuve - battures
LaPérade, fleuve - battures
LaPérade, Petit-Ste-Marie
LaPérade, rue Ste-Anne
St-Narcisse, Grande-Ligne
St-Narcisse, Grande-Ligne
St-Narcisse, route 359
St-Narcisse, route 359
St-Prosper, enfants
St-Prosper, électrification
St-Prosper, lac à la Barbotte
Saint-Prosper, rang Price
St-Prosper, rg St-Augustin
St-Prosper, rg St-Édouard
St-Prosper, rg St-Édouard
St-Prosper, rg St-Édouard
St-Prosper, rg St-Édouard
St-Prosper, rg St-Édouard
St-Prosper, rg St-Édouard
St-Prosper, rg St-Édouard
St-Prosper, rte de la Station
St-Prosper, rte de l'Église
St-Prosper, rte de l'Église
Saint-Prosper, rte de l'Église
St-Prosper, rue Principale
St-Prosper, rue Principale
St-Prosper, ruis Gendron
St-Prosper, sentier
St-Stanislas, riv. Batiscan
St-Stanislas, riv. Batiscan
St-Stanislas, riv. Batiscan
Ste-Geneviève, rang Sud
Ste-Geneviève, des Forges
Vue aérienne, carte

Racines et sentiers

Batiscan, la rivière, le grand fleuve, le quai, la plage et moi

Regards des petites personnes

Chantier
Les chevaux
Le flottage des billots

ouellette001.com

Accueil
Art de vivre au Québec
Info et services
Photos 1280 px et +
Québec en photos
Racines et sentiers
Regards d'enfants
Dernière page éditée

ouellette001.com

Québec en photos
Mauricie - Les Chenaux

Brume claire, vapeur légère, frimas velu

La légende attribue une origine montagnaise ou algonquine au nom de Batiscan. Les historiens spéculent encore sur la traduction. En référence aux lumineux matins ensoleillés et très froids d'hiver, Batiscan signifierait: brume claire, vapeur légère ou frimas velu.

Sources innombrables

La rivière Batiscan prend sa source dans la chaine montagneuse des Laurentides, au nord du 47° N de latitude. Ses eaux coulent du nord au sud, dans le bouclier canadien, dans la forêt coniférienne, au Québec. De ses fluctuations saisonnières, la Batiscan érode des rivages encaissés, des collines et des vallées. Des sources innombrables, des ruisseaux, des coulées et des rivières l'alimentent. Des lacs s'y déversent. La rivière nordique manifeste ses humeurs par des chutes, des rapides, des turbulences, des accalmies; une hydrologie typique des cours d'eau laurentiens. Au terme de son voyage dans le district des basses terres Champlain, à quelques kilomètres à l'est de la ville de Trois-Rivières, la Batiscan se perd dans les eaux du Saint-Laurent, sur la rive nord du grand fleuve.

Grand air en canot

Le débit de la rivière Batiscan permet des excursions dans de vastes espaces, loin de la civilisation. En partant de l'amont, au Lac-aux-Perles, accessible en train seulement, la première section de 50 kilomètres demande deux jours de canot-camping. Ces kilomètres dévalent une série de rapides de classe II.

La deuxième section, les Portes-de-l'Enfer, longue d'environ 25 kilomètres, exige une bonne forme physique et plus d'expérience La série de rapides continus de classe III et IV se descend en une journée. Cette section débute à l'Île-à-la-Croix et se termine à l'endroit où commence la dernière section, à la réserve faunique de Portneuf.

La dernière section d'environ 50 kilomètres part de la réserve de Portneuf. Elle se termine à Notre-Dame-des-Anges. Deux jours de canot-camping pour tous, sur un parcours sans grosse difficulté à part un rapide de classe IV qui se portage facilement.

Au village de Notre-Dame-des-Anges, du haut d'une passerelle, on admire les célèbres chutes dites « du cinq piastres ». Elles tiennent leur renommée de la beauté de leur site et de leur représentation sur l'ancien billet de banque canadien de cinq dollars. Les plus populaires sections canotables de la Batiscan se situent au nord de ce village.


Iris versicolor -Iris Versicolore. -(Larger Blue-Flag), juin 1992, photo Iris_versicolor_6988_22_22_800.

avec un poème en bandoulière
et des blessures de canot d'écorce

aux épaules

Gérald Godin (1938-1994)
Portage, Sarzène 1983

Grand air sur la glace

Vers la Noël, à Sainte-Geneviève-de-Batiscan, près du pont Massicotte, les riverains transportent des cabanes pour la pêche aux petits poissons des chenaux. Fin janvier, à Batiscan, à l'embouchure de la rivière, près de la route 138, des pistes partent du port de plaisance et mènent presque jusqu'au chenal du fleuve. Les adeptes de la pêche blanche y taquinent le doré.

Motoneige
Jusqu'à la fonte des neiges et des glaces, des motoneigistes sillonnent le lit blanc de la Batiscan.

Grand air au Parc de la rivière Batiscan

Le Parc de la rivière Batiscan commence à l'ouest du village de Saint-Stanislas-de-Kostka-de-la-Rivière-des-Envies. Ici, la rivière se resserre dans une longue et étroite gorge qui traverse les Laurentides, parallèle au Saint-Laurent. Sur ce parcours de deux kilomètres et demi, la Batiscan subit une descente considérable. Cette descente produit les chutes à Jimmy, à Murphy, des Ailes, des Îlets, la Grande Chute et la chute de la Cheminée. Des rapides puissants entrecoupent cette fougueuse litanie.


46° 34' 51.2" N - 072° 24' 41.1" O, Mauricie, MRC Les Chenaux, Saint-Stanislas (Municipalité), Parc de la rivière Batiscan, secteur Murphy, rivière Batiscan en crue printanière, le jeudi 15 avril 2010, photo Parc_riviere_Batiscan_001_800.

Dans le Parc, des portages longent la rivière. Ces sentiers remontent probablement aux âges les plus reculés de l'occupation humaine en Mauricie, entre 7 000 et 5 000 ans avant aujourd'hui. Sur ces sentiers, en plus des chutes, on peut distinguer les vestiges du barrage Saint-Narcisse, d'où partait la première grande ligne de transmission de l'empire Britannique. Ce barrage hydroélectrique de pierres remonte à 1893-1897. Le barrage actuel date d'octobre 1924.

Populations 1986

Villages en bordure de la rivière :
Batiscan 905
Saint-Narcisse 2 075
Saint-Stanislas 1 279
Sainte-Geneviève-de-Batiscan 1 134

Source : Gazette officielle du Québec, le 31 mai 1996.

Les Chenaux

Batiscan, chemin du Roy ] Batiscan, chemin du Roy ] Batiscan, chemin du Roy ] Batiscan, chemin du Roy ] Batiscan, fleuve St-Laurent ] Batiscan, origine ] Batiscan, rivière Batiscan ] Batiscan, rivière Champlain ] Batiscanie, y vivre ] Champlain, chemin du Roy ] Champlain, chemin du Roy ] Champlain, chemin du Roy ] LaPérade, chemin du Roy ] LaPérade, chemin du Roy ] LaPérade, chemin du Roy ] LaPérade, chemin du Roy ] LaPérade, origine ] LaPérade, fleuve - battures ] LaPérade, fleuve - battures ] LaPérade, Petit-Ste-Marie ] LaPérade, rue Ste-Anne ] St-Narcisse, Grande-Ligne ] St-Narcisse, Grande-Ligne ] St-Narcisse, route 359 ] St-Narcisse, route 359 ] St-Prosper, enfants ] St-Prosper, électrification ] St-Prosper, lac à la Barbotte ] Saint-Prosper, rang Price ] St-Prosper, rg St-Augustin ] St-Prosper, rg St-Édouard ] St-Prosper, rg St-Édouard ] St-Prosper, rg St-Édouard ] St-Prosper, rg St-Édouard ] St-Prosper, rg St-Édouard ] St-Prosper, rg St-Édouard ] St-Prosper, rg St-Édouard ] St-Prosper, rte de la Station ] St-Prosper, rte de l'Église ] St-Prosper, rte de l'Église ] Saint-Prosper, rte de l'Église ] St-Prosper, rue Principale ] St-Prosper, rue Principale ] St-Prosper, ruis Gendron ] St-Prosper, sentier ] St-Stanislas, riv. Batiscan ] St-Stanislas, riv. Batiscan ] [ St-Stanislas, riv. Batiscan ] Ste-Geneviève, rang Sud ] Ste-Geneviève, des Forges ] Vue aérienne, carte ]

Mauricie

Les Chenaux ] Maskinongé ] Mékinac ] Shawinigan ] Trois-Rivières ]


le jeudi 16 juillet 1997 - le samedi 10 juin 2000
 le mercredi 21 avril 2010 - le vendredi 3 mai 2013 - le mardi 7 mai 2013
constante mouvance de mes paysages intérieurs

 
mémoires enracinées dans le Québec du XIXe siècle, ramifiées dans le XXIe
 
20 ans de publications – 1 500 pages – 8 500 photos – 100 000 liens – Copyright © 1997-2017 – Tous droits réservés –  Revu le 2017-11-01
 

Publicité

Recensement des richesses végétales vasculaires naturelles de la vallée du fleuve Saint-Laurent, au Québec

florelaurentienne.com