ACCUEILnichole@ouellette001.com

Dernière page éditée, dernière mise à jour

ouellette001.com

GALERIE D'ART ART DE VIVRE AU QUÉBECPAPIERS PEINTSRACINES ET SENTIERSREGARDS DES PETITES PERSONNESQUÉBEC EN PHOTOS

>

Montréal, 1000, rue Fullum, le vendredi 9 mars 2001, 20010307/12a.

Nichole Ouellette

présente

Mots et parlures

Droit de parole
Français, langue vivante
Grange en démanche
Placoteux au village
Sacres et blaphèmes
Temps des sucres

Le français à l'affiche
Prix Arrobas 2001

Regards des petites personnes

La porte

ouellette001.com

Accueil
Art de vivre au Québec
Info et services
Photos 1280 px et +
Québec en photos
Racines et sentiers
Regards d'enfants
Dernière page éditée

CHRONIQUE HEBDOMADAIRE

Art de vivre au Québec
Mots et parlures Droit de parole

Invitation par courrier électronique
reçue le mercredi 7 mars 2001

-« Je viens de parcourir votre site et j'aimerais vous inviter à notre  émission "Droit de parole" de ce vendredi 9 mars. Notre question cette semaine : Est-ce qu'Internet prend trop de place dans  nos vies ?  Vous semblez plutôt à l'aise avec le médium et nous aimerions que vous  veniez nous en parler, d'autant plus qu'on dit souvent qu'Internet intéresse essentiellement la nouvelle génération. »

Isabelle Harvey, recherchiste
Droit de parole, Télé-Québec

>

Les maquilleuses, à droite, Christine Carrière, salle de maquillage, Télé-Québec, le vendredi 9 mars 2001, photo 20010307/5a.
Au maquillage, j'en redemande, un peu de mascara, de la poudre de ceci et de cela par coquetterie !

Démocratie dirigée
étiquetage

L'animatrice de l'émission, Anne-Marie Dussault, de dos sur la photo ci-dessous, donne quelques instructions aux participants. En fait, il est déterminé d'avance d'accorder en tout temps priorité à des invités ciblés, ce jour-là, Jacques Godbout, deux couples sélectionnés en raison d'expériences particulières dans Internet, plus des « experts » criminologues, psychologues et autres étiquettes.

La mention sous les images de titres, comme Cyber-fiancés, Internaute, Cinéaste et autres orientent certainement l'opinion du téléspectateur en faveur des arguments des « étiquetés »". En studio, nous ne savons rien de l'identification que l'on fait de nous. Anne-Marie Dussault a quand même mentionné  le prix « Arrobas », du concours «  Le Français à l'affiche  » que me décerne la Société Saint-Jean-Baptiste de la Mauricie, mais il n'a été dit nulle part, mes professions d'artiste, peintre, photographe, pas plus que mon expertise acquise sur le « terrain », avec 600 pages en ligne.


Studio d'enregistrement Télé-Québec, le vendredi 9 mars 2001, photo Isabelle Harvey 20010307/11a.
Lors de la prise de parole, seuls le prénom et le nom identifient l'intervenant « nobody ».

Est-ce qu'Internet prend trop de place dans nos vies ?

La question de la place d'Internet dans nos vies tournait autour d'un article de la revue l'Actualité, de février 2001, signé Jacques Godbout. De Jacques Godbout, je garde un arrière-goût de ses propos pisse-vinaigre. Son discours émane de la vieille garde suffisante et rabougrie de notre culture au Québec et dans le monde. Les dinosaures ne peuvent absolument rien pour empêcher l'émergence d'une nouvelle culture qui leur échappe.

Bien-sûr, je ressors de l'émission en ayant l'impression de n'avoir pas seulement effleuré l'engagement de ma démarche dans Internet, mais aussi bien contente d'avoir participé de mon mieux.

Anne-Marie Dussault accueille les participants avec chaleur et gentillesse.

Les non-branchés

La question des non-branchés pose un problème épineux et aboutit à une réponse inquiétante. Les possibilités d'Internet, l'évolution des moyens de communication, la passion de la découverte, l'arrivée incessante de nouveaux défis et les complexités du médium échappent totalement aux personnes non reliées.

Selon les intérêts et les habiletés acquises par la pratique, Internet élargit les champs de vision et d'action des internautes.

Les non-branchés ne connaissent du WEB que les ouï-dire. Ils ignorent les formes insidieuses des menaces pour la langue, la culture, l'identité des peuples, la sécurité de la personne et la liberté. Par manque de ressources ou de curiosité, ils ignorent aussi la puissance des outils pour se protéger, s'impliquer, créer et innover dans le canevas.


Studio d'enregistrement Télé-Québec, le vendredi 9 mars 2001, photo 20010307/9a.
Madame Dussault assigne une place à chacun et mémorise les noms.


Studio d'enregistrement Télé-Québec, le vendredi 9 mars 2001, photo 20010307/10a.
Catherine Lejeune, recherchiste, des membres de l'équipe de l'émission Droit de parole.

Il suffit d'apprendre

Je navigue tous les jours dans les écueils d'Internet. J'aurais pu, lors de l'émission du 9 mars, dénigrer à faire redresser les cheveux sur la tête.

Mais, il y a l'espoir à sauvegarder...
Et la foi en un devenir possible pour chacun de nous,
dans un monde viable, à bâtir et à tenir debout.

Internet brise des silences et des solitudes, donne la parole et des pouvoirs à des gens qui n'en ont jamais eus. Il suffit d'apprendre et d'enseigner, comme on apprend et on enseigne à traverser la rue, à couper le pain, à nager dans la rivière.

Anne-Marie Dussault
Journaliste à Télé-Québec |  La science, connais pas !

Jacques Godbout
À l'Actualité | à l'ONF | curriculum vitæ
Godbout en remet, par Jean-Pierre Cloutier ***

Hervé Fischer
Participant prestigieux à l'émission, auteur de Mythanalyse du futur | Président de Science pour tous | Président du Marché International du Multimédia , Directeur général de Téléscience

Merci à Isabelle Harvey, recherchiste à Droit de parole, pour les photos qu'elle a prise avec mon appareil.

Mots et parlures

[ Droit de parole ] Français, langue vivante ] Grange en démanche ] Placoteux au village ] Sacres et blaphèmes ] Temps des sucres ]

Art de vivre au Québec

Introduction ] Boire et manger ] Chouchous, du coq à l'âne ] Courtepointe ] Coutumes et usages ] Médecine et santé ] Mots et parlures ] Plein air ] Saisons ] Savoir-faire ]


le mardi 1e février 2000 - le lundi 14 février 2000
le lundi 19 mars 2001 - le mardi 8 avril 2014
constante mouvance de mes paysages intérieurs

 
mémoires enracinées dans le Québec du XIXe siècle, ramifiées dans le XXIe
 
20 ans de publications – 1 500 pages – 8 500 photos – 100 000 liens – Copyright © 1997-2017 – Tous droits réservés –  Revu le 2017-12-01
 

Publicité

Recensement des richesses végétales vasculaires naturelles de la vallée du fleuve Saint-Laurent, au Québec

florelaurentienne.com