ACCUEILnichole@ouellette001.com

Dernière page éditée, dernière mise à jour

ouellette001.com

GALERIE D'ART ART DE VIVRE AU QUÉBECPAPIERS PEINTSRACINES ET SENTIERSREGARDS DES PETITES PERSONNESQUÉBEC EN PHOTOS


(détail) 1995_Mottes_de_terre_008_950

le pays que je travaille pour est un câlice un enfant
de chienne de nous maudire icitte sans une bougrine
sans un ancêtre
sinon nous-même hostie d'humus

Nichole Ouellette

présente

Mots et parlures

Droit de parole
Français, langue vivante
Grange en démanche
Placoteux au village
Sacres et blaphèmes
Temps des sucres

Arts et lettres

Regards des petites personnes

À la ferme

ouellette001.com

Accueil
Art de vivre au Québec
Info et services
Photos 1280 px et +
Québec en photos
Racines et sentiers
Regards d'enfants
Dernière page éditée

CHRONIQUE HEBDOMADAIRE

Art de vivre au Québec
Mots et parlures Sacres et blasphèmes

Québec vigoureux, grouillant et coloré

Lors d'un déménagement de mon plus jeune fils, j'ai retrouvé Le livre des sacres et blasphèmes québécois dans ses affaires. Piqué au temps de son adolescence, il avait effacé mon nom de madame et celui de son père sous un barbouillage. Depuis, les coordonnées familiales disparaissent sous une couche de couvre-tout et son nom trône en première page, comme propriétaire du livre.

À garder à l'œil si on veut le conserver.


Le livre des sacres et blasphèmes québécois Gilles Charest, Éditions de l'Aurore, 1974.
Le livre des sacres
et blasphèmes
québécois

Gilles Charest
7 illustrations inédites
de Jean-Pierre Girerd
deuxième volume de la collection connaissance des pays québécois
aux Éditions de l'Aurore, 1974.
Prix :3,25 $

Tel un miroir, ce livre nous renvoie notre image. L'image d'un Québec vigoureux, grouillant et coloré, sain et énergique dans l'expression de ses réalités.
Livre rare.

Viarge, jésus-christ, baptême

Dans Le livre des sacres et blasphèmes québécois, on trouve entre autres les résultats d'une enquête effectuée auprès de 500 personnes, en 1974. À la question « qui sacre ? », plus de 70 % des gens interrogés avouent faire un usage plus ou moins constant des sacres. Les 30 % restant se composent de femmes et d'enfants de moins de dix ans. Ces derniers se trouvent trop jeunes pour sacrer. Ils connaissent bien le sujet et 90 % des garçons affirment qu'ils sacreront quand ils seront plus « grands ».

En 1974, la morale intervient dans la division des niveaux de gravité du sacrage. La notion de péché dépend du sacreur, elle n'est ni claire, ni précise. Jurer n'est pas sacrer. Ex. : viarge, jésus-christ, baptême ...

Sacrer est grave, blasphémer est péché mortel. Blasphémer c'est dire maudit en avant des sacres (maudit christ, calice ...). Le livre des sacres et blasphèmes québécois hiérarchise jurons, sacres et blasphèmes. En fait, les 122 pages se penchent sur la question du joual, notre langue couramment parlée, ponctuée de sacres et de jurons.

Méchants enfants

En 1950 dans les bonnes familles catholiques, les mères savonnent encore la langue des méchants enfants sacreurs.

Rock et joual

En 1969, dans L'Osstidcho, Robert Charlebois, Louise Forestier, Yvon Deschamps et les autres mêlent le rock au joual, sur des paroles de Mouffe, Claude Péloquin et Marcel Sabourin, ils participent à un événement qui transformera le milieu culturel québécois.

Vocabulaire d'église

Au cours des années 1970, nos gens de plume et de lettres intensifient les émotions, conjuguent les sacres, jonglent avec un vocabulaire d'église efficace. Ils épicent notre langue. Ils la colorent aux teintes de notre Laurentie.

Jacques Godbout, Salut Galarneau !
Roch Carrier, La guerre, yes sir !
Jean-Claude Germain, Le roi des mises à bas prix
Gérald Godin, Poèmes 70,

n'y vont pas avec le dos de la cuiller.

Surpris, gênés ou offusqués

Coup de théâtre au théâtre en 1972. Arrachées à une terre de silence, les voix des Belles-sœurs de Michel Tremblay nous sautent au visage. Surpris, gênés ou offusqués, nous nous reconnaissons. « Un cri ducœur qu'on ouvre au monde pour la première fois dans toute sa plénitude. »

Aujourd'hui, le sujet a perdu ses caractères tabous et honteux. Les sacres se déclinent, se combinent, se multiplient entre eux. Ils expriment tout. La beauté, la laideur. La joie, la colère, la grogne. La libération des hommes et des femmes, le devenir grand des enfants.

Chartrand, Péladeau et les autres

Quand un Ti-cul de 9 ans sacre, il sonde les outils des adultes.

Quand le bûcheron et l'ouvrier d'usine sacrent en travaillant, ils ponctuent leurs efforts.

Quand Michel Chartrand conteste en sacrant, ses arguments frappent plus fort.

Quand Pierre Péladeau * (1925-1997) sacre, le peuple le reconnaît.

Passée la cinquantaine, en fille éduquée dans les meilleurs couvents, je ressens encore des frémissements polissons en laissant tomber un criss soyeux, pointu ou retentissant. En société chez les bon chic bon genre, un sourire et/ou un silence aèrent chaque fois la conversation.


Le dimanche 31 mars 1996, 05:45, photo 960331/6.
Enracinés en terre française d'Amérique, les sacres sont à la langue québécoise des pièces sur pièces équarries à la hache.

Ils charpentent notre héritage comme les solives de nos belles granges et les poutres de nos vieilles maisons. Vociférés ou chuchotés, les sacres sont de tous les combats de nos pères et mères jusqu'à nous.

Montréal, le 24 décembre 1997, mort de Pierre Péladeau, président de Québécor.

Héritage

Non, je ne peux vous prêter Le livre des sacres et blasphèmes québécois,
je l'ai remis dans la bibliothèque de mon fils.

Mots et parlures

Droit de parole ] Français, langue vivante ] Grange en démanche ] Placoteux au village ] [ Sacres et blaphèmes ] Temps des sucres ]

Art de vivre au Québec

Introduction ] Boire et manger ] Chouchous, du coq à l'âne ] Courtepointe ] Coutumes et usages ] Médecine et santé ] Mots et parlures ] Plein air ] Saisons ] Savoir-faire ]


le mercredi 30 juillet 1997 - le mardi 7 mars 2000 - le dimanche 6 avril 2014
constante mouvance de mes paysages intérieurs

 
mémoires enracinées dans le Québec du XIXe siècle, ramifiées dans le XXIe
 
20 ans de publications – 1 500 pages – 8 500 photos – 100 000 liens – Copyright © 1997-2017 – Tous droits réservés –  Revu le 2017-10-01
 

Publicité

Recensement des richesses végétales vasculaires naturelles de la vallée du fleuve Saint-Laurent, au Québec

florelaurentienne.com