ACCUEILnichole@ouellette001.com

Dernière page éditée, dernière mise à jour

ouellette001.com

GALERIE D'ART ART DE VIVRE AU QUÉBECPAPIERS PEINTSRACINES ET SENTIERSREGARDS DES PETITES PERSONNESQUÉBEC EN PHOTOS


46º 35' 56.7" N - 072º 19' 02.2 O, Mauricie, MRC Les Chenaux, Saint-Prosper, rang Saint-Augustin (route n° 159), rassemblement pour la bénédiction par l'abbé Maurice Cossette, d'une croix de chemin, à l'emplacement même d'une croix déjà en place en 1917 (source Benoît Gagnon, 94 ans), le dimanche 3 mai 2009, photo Rang_St_Augustin_030_950.

La réédification de cette croix, en 2008, année du Congrès eucharistique international de Québec, est une idée du père blanc Denis Gagnon M. A.F.R. L’aménagement du site a été possible grâce à des dons de Denis Gagnon (1930-2008), de ses frères et de ses sœurs ainsi que des paroissiens de Saint-Prosper. De dos, Françoise Gagnon, l'abbé Maurice Cossette et Paul Constansis.

Nichole Ouellette

présente

Art de vivre au Québec

Coutumes et usages
Index
Berçantes
Berçantes et balançoires
Coffre de cèdre
Croix de chemin
Cueillette de l'eau de Pâques
Halloween autour du 45º
Messe solennelle
On s'endurait
Pendre la crémaillère
Procession

Sommaires
Introduction
Boire et manger
Chouchous, du coq à l'âne
Courtepointe
Coutumes et usages
Médecine et santé
Mots et parlures
Plein air
Saisons
Savoir-faire

Québec en photos

Croix île Saint-Quentin

Papiers peints

Cerisier de Pennsylvanie

Regards des petites personnes

Dragons et visages

ouellette001.com

Accueil
Art de vivre au Québec
Info et services
Photos 1280 px et +
Québec en photos
Racines et sentiers
Regards d'enfants
Dernière page éditée

CHRONIQUE HEBDOMADAIRE

Art de vivre au Québec
Croix de chemin, calvaires, neuvaines


Croix de fer, croix de bois

Croix de chemin, calvaires, mois de Marie, neuvaines... En fouillant mes notes et la documentation disponible dans Internet, la complexité des pratiques de nos ancêtres me saute dessus, comme la misère sur le pauvre monde.


Le samedi 31 janvier 1998, route nº 227 Nord, de Sabrevois à Saint-Alexandre. Photo 980131/5a.
Croix de fer, croix de bois, elles nous plongent dans l'histoire de notre civilisation judéo-chrétienne d'Amérique française.

La piété, l'hommerie, les chicanes de clochers, les traditions populaires, la santé composent notre « catholicité ».

En 1534, Jacques Cartier (1491-1557) plante une première croix à Gaspé. Il en dresse une autre à l'île Saint-Quentin, à Trois-Rivières.


Croix

  • Coq de croix de chemin
  • Art religieux au Québec, films de l'ONF

  • Le frère Albéric raconte le 27 mai 1847

En mission au Québec

En 1841, monseigneur Forbin-Janson (1785-1844) prêche une campagne de tempérance dans tout le Québec.

« Charles Auguste Marie Joseph, comte de Forbin-Janson, prélat et missionnaire, né à Paris en 1785, mort en 1844. D'abord auditeur au conseil d'État (1805), il entra dans les ordres en 1811, fut, avec M. de Rauzan, l'organisateur de l'œuvre des Missions (1814), fit un voyage à Jérusalem (1817), et reçut, en 1824, l'évêché de Nancy. Ultramondain, fort remuant, il fut assez mal accueilli dans son diocèse et dut l'abandonner, en juillet 1830, à la suite de manifestations hostiles. Il se rendit alors dans le Canada, où il obtint d'importants succès comme missionnaire. Revenu à Paris pour y organiser une vaste mission en Chine, la mort le surprit avant qu'il eût pu mettre à exécution ce projet. »

Larousse du XIXe siècle
recherche Robert Ferraris, Lyon

Dans bien des rangs de la province, des croix témoignent encore du succès de la croisade de Forbin-Janson. À Chambly, face à l'église paroissiale Saint-Joseph, il ne reste que la base de la croix de tempérance érigée en 1841.


Chambly, 164, rue Martel, août 1992.
Sur le socle :

« Monument de tempérance inauguré par le conte Forbin-Janson, évêque de Nancy, primat de Lorraine, juin 1841. »

Depuis 1915, année du 250e anniversaire de fondation de Chambly, ce monument au Sacré-Cœur remplace la croix de tempérance.

Univers sacré de nos ancêtres
Contexte historique


Sur les grands chemins


Neuvaine à sainte Anne

Chaque année, à Sainte-Anne-de-la-Pérade, une neuvaine précède la fête de sainte Anne, le 26 juillet. Cette neuvaine commence le 18 juillet, elle comprend trois cérémonies à l'extérieur, à une croix de chemin de la paroisse. Les autres soirs, les fidèles se rassemblent à l'église.

Au Bas-Sainte-Anne-de-la-Pérade, les paroissiens décorent le calvaire de pivoines, de fleurs de rosiers sauvages, de fanions multicolores. Plusieurs assistent à la cérémonie sur une chaise de parterre apportée de chez eux.


Chemin du Roy, route nº 138, Bas-Sainte-Anne-de-la-Pérade, le 23 juillet 1992.
Calvaire sous édicule béni en 1893.

Neuvaine annuelle à la bonne sainte Anne.

Chaque jour de la neuvaine, la liturgie comprend :

  • une célébration eucharistique
  • une homélie plus élaborée que d'habitude
  • des cantiques traditionnels

À tour de rôle, les chorales des villages des alentours interprètent la partie musicale. Le 26 juillet, la neuvaine se termine par une procession dans les rues de Sainte-Anne-de-la-Pérade.

« La neuvaine à sainte Anne est une tradition ancienne. Elle devient aujourd'hui un temps fort pour l'éducation de la foi. »
Maurice Cossette, curé
Sainte-Anne-de-la-Pérade


46º 35' 56.7" N - 072º 19' 02.2 O, Mauricie, MRC Les Chenaux, Saint-Prosper, rang Saint-Augustin (route n° 159), Paul Constansis, l'abbé Maurice Cossette et Françoise Gagnon, lors de la bénédiction d'une croix de chemin, à l'emplacement même d'une croix déjà en place en 1917 (source Benoît Gagnon, 94 ans), le dimanche 3 mai 2009, photo Rang_St_Augustin_039_800.


Vers l'an 2000

  • Le suaire de Turin

Précédente ] Index ] Suivante ]

le vendredi 1er mai 1998 - le lundi 4 mai 2009
constante mouvance de mes paysages intérieurs

 
mémoires enracinées dans le Québec du XIXe siècle, ramifiées dans le XXIe
 
20 ans de publications – 1 500 pages – 8 500 photos – 100 000 liens – Copyright © 1997-2017 – Tous droits réservés –  Revu le 2017-08-13
 

Publicité

Recensement des richesses végétales vasculaires naturelles de la vallée du fleuve Saint-Laurent, au Québec

florelaurentienne.com