ACCUEILnichole@ouellette001.com

Dernière page éditée, dernière mise à jour

ouellette001.com

GALERIE D'ART ART DE VIVRE AU QUÉBECPAPIERS PEINTSRACINES ET SENTIERSREGARDS DES PETITES PERSONNESQUÉBEC EN PHOTOS


Encre de Chine, inspirée de chants de marins traditionnels, Chants_marins_950.

Patrice Delval

raconte

La mer

Dans la cale par gros temps
Chalut et paillasse
Le 31 du mois d'août
Loups de mer, barbe salée
Moisson, la pêche
Navires, nous les aimons
Père mousse, le plus âgé
Remorquer par gros temps

ouellette001.com

Accueil
Art de vivre au Québec
Info et services
Photos 1280 px et +
Québec en photos
Racines et sentiers
Regards d'enfants
Dernière page éditée

ciel - écailles - plumes - sel

La mer
Navires

De Montréal

ma petite-fille et moi
sommes allées nous promener à pied
jusqu'au quartier chinois, en longeant le Vieux-Port
je pensais à vous en souriant
songeant que si j'allais rencontrer le capitaine
d'un grand bâtiment ancré là
et lui disait qu'il s'exprime poétiquement
je crois que ce capitaine
me lancerait dans l'eau du port

Nichole Ouellette,
courriel du 28 août 2001
adressé à Patrice Delval.

Capitaine de navire
Patrice Delval répond

Détrompez-vous à propos de votre hypothétique capitaine de navire, je crois savoir que nous les aimons physiquement, connaissons leurs qualités, leurs défauts, que nous savons les apprécier en toutes circonstances, tenant compte justement de leurs particularités avant d'entreprendre quelque chose avec eux, au même titre qu'avec un être humain.

Voilier russe, 1999

Mou ou ardent

La ligne, le galbe de certaines parties de la coque, la répartition des superstructures, la couleur, la manière d'évoluer, de rouler, de tanguer en fonction de l'état de la mer, la vivacité à réagir ou la lenteur (on dit mou ou ardent), le jeu des lumières suivant son exposition, son âge, sa façon d'être entretenu (qui laisse percevoir parfois sa provenance), bref, la personnalité qui en émane. Tout comme un être humain.

Ceux qui travaillent

Je dois vous avouer qu'il m'est arrivé de caresser certains navires sur lesquels je naviguais, je les aimais sans doute, et les aime encore puisque j'y pense aujourd'hui à nouveau. Le plaisir qu'on éprouve en les regardant, il y en a de magnifiques, d'une grande beauté. Pas obligatoirement les plus rutilants, non, bien au contraire, ceux qui travaillent, qui font vivre l'homme qui les a créés, celui qui, grâce à eux, peut faire vivre les siens, souvent au prix de nombreux sacrifices.

Il m'arrive d'avoir des frissons rien qu'à contempler une toile représentant l'un d'eux. Je remercie à chaque fois celui qui a conçu cette merveille et aussi celui qui a su la reproduire avec autant de précision. Faut-il qu'il les aime aussi.

Cathédrale de toile

Regardez comme les grands voiliers du XIXe sont beaux, ces cathédrales de toile parfaitement construites où les hommes communiaient chaque jour avec la nature.

Voilier hollandais

Patrice Delval, Boulogne-sur-Mer, France
Courriel, le 28 août 2001

La mer

Dans la cale par gros temps ] Chalut et paillasse ] Le 31 du mois d'août ] Loups de mer, barbe salée ] Moisson, la pêche ] [ Navires, nous les aimons ] Père mousse, le plus âgé ] Remorquer par gros temps ]

ouellette001.com

Art de vivre au Québec ] Info et services ] Photos 1280 px et + ] Québec en photos ] Racines et sentiers ] Regards d'enfants ] Dernière page éditée ]


le lundi 14 janvier 2002
le dimanche 23 février 2002 - le samedi 2 mars 2002 - le dimanche 11 janvier 2015
constante mouvance de mes paysages intérieurs

 
mémoires enracinées dans le Québec du XIXe siècle, ramifiées dans le XXIe
 
20 ans de publications – 1 500 pages – 8 500 photos – 100 000 liens – Copyright © 1997-2017 – Tous droits réservés –  Revu le 2017-06-12
 

Publicité

Recensement des richesses végétales vasculaires naturelles de la vallée du fleuve Saint-Laurent, au Québec

florelaurentienne.com