ACCUEILnichole@ouellette001.com

Dernière page éditée, dernière mise à jour

ouellette001.com

GALERIE D'ART ART DE VIVRE AU QUÉBECPAPIERS PEINTSRACINES ET SENTIERSREGARDS DES PETITES PERSONNESQUÉBEC EN PHOTOS


Alphonse Piché, poète de Trois-Rivières, figure légendaire de son festival de la poésie, à la table de ma cuisine, le poète - le recueil - le papier - l'encre - le café, le mardi 23 janvier 1996, 1996_01_10_09a_10_950.

Nichole Ouellette

présente

Courtepointe

Atelier du frère Jérôme
Barrage sur la Batiscan
Belgique image - carte
Bonet Jordi, famille inuite
Bonet Jordi, vie du peuple
De Nouvelle-France
Edelweiss, fleur des Alpes
Fougères prêles lycopodes
Frère Jérôme noir couleurs
Île Maurice image - carte
Lamoureux, scientifique
LA MER ciel, écailles, sel
Lamoureux, feuille de route
Malachite et azurite
Messier Gabrielle
Microgadus tomcodal
Nincherie Guido, verrier
Piché Alphonse, poète
Pollenia rudis
Terre-Neuve et Labrador
Thaïlande, Laos, Birmanie
Australie, globe-trotter
Inde, globe-trotter
Sauver la Batiscan
Violence de la Terre

Regards des petites personnes

poésie

ouellette001.com

Accueil
Art de vivre au Québec
Info et services
Photos 1280 px et +
Québec en photos
Racines et sentiers
Regards d'enfants
Dernière page éditée

CHRONIQUE HEBDOMADAIRE

Art de vivre au Québec
Courtepointe Alphonse Piché (1917-1998), poète


Ouellette, encre de Chine, 1996
Visage à la vitre
un enfant éternel
regarde le vide

Par les bâtiments
les hirondelles tricotent
l'espace et le temps

 

 

 

Dans un matin blond
les outardes sur la ville
en rang d'oignons filent

Des corneilles craillent
dans un orme desséché
dentelle du jour

Alphonse Piché

Alphonse Piché

Il est à Trois-Rivières un homme chéri de tous.

Poète, musicien, gentleman amoureux des femmes, bon vivant, l'air taquin, Alphonse Piché ne dédaigne pas un petit viatique (scotch).

Poète fraternel

En 1946, Alphonse Piché publie une première œuvre «Ballades de la petite extrace». En 1996, sous le thème «Alphonse Piché poète fraternel», la Société des écrivains de la Mauricie met sur pied des événements pour souligner les 50 ans de publication du poète.

« Orientales » entame une série d'hommages à Alphonse Piché. Cette exposition regroupe en vingt-quatre tableaux : des poèmes manuscrits d'Alphonse Piché, tirés de «Néant fraternel» et mes encres de Chine. Cette exposition marque également mes 25 ans de vie artistique.

j'aime la terre, le grand ciel, les vents déchaînés
j'aime les rivières, j'aime la vie

jumelés aux poèmes d'Alphonse
la gestuelle de ma peinture saisit l'instant

nous disons sur une même feuille les ronces
la terre, le grand ciel, les vents déchaînés

ORIENTALES

Les 20 haïkus, encres de Chine, de l'exposition Orientales rappellent les 50 ans de publications d'Alphonse Piché, mes 25 années de recherches artistiques et ma 5e participation au Festival international de la poésie.

Le vendredi 8 mars 1996, le vernissage de l'exposition «Orientales», me donne l'occasion de témoigner mon affection à Alphonse Piché. Je fais appel à ses compagnons de route, à ses amis.

Le maire Guy LeBlanc accepte la présidence d'honneur de l'exposition. Le tout Trois-Rivières accourt à la Galerie d'Art du Parc, pour fêter le poète.

Vingt-deux voix d'hommes à l'unisson

Henri-Paul Verronneau, directeur du Chœur des pèlerins, accepte avec enthousiasme de participer à l'hommage à Alphonse Piché.

Au moment du vernissage, Le chœur des pèlerins interprète Adoramus te en latin, un extrait des Sept paroles du Christ de Théodore Dubois. La chorale enchaîne avec la version française adaptée par Alphonse Piché.

Suit l'Hymne à la nuit de Beethoven. Les choristes chantent deux couplets et murmurent un troisième. À ce moment, le président de la chorale, Laurier Quessy, lit un témoignage à son ancien compagnon.

Chantre et membre de chorales pendant plus de 40 ans, Alphonse a chanté avec la plupart des membres du chœur.

Au cours de ces années, le poète adapte des versions françaises d'une quarantaine de cantiques. Il compose des paroles pour les mariages, les funérailles, etc., surtout pour les femmes !

Le clou : LA HURONNE

Au temps de la jeunesse d'Alphonse, son oncle Ernest Piché, ténor héroïque, de Saint-Basile-de-Portneuf, chantait LA HURONNE.

Une pièce de folklore québécois bien aimée dans les années 1926 - 1930. J'ai déniché paroles et musique à la Bibliothèque nationale du Québec, à Montréal.

LA HURONNE.

Brune et gentille est la Huronne
Quand au village on peut la voir
Perles au col, mante mignonne
et le cœur dans son grand œil noir.
Sa veine a du sang de ses pères
ces maîtres du sol autrefois.

Vivent les Huronnes si fières
de leurs guerriers, de leurs grands bois.

Paroles de P. HUOT, musique du violoniste C. LAVIGUEUR.
Écho du Cabinet de lecture paroissial Vol IV no.1, 3 janvier 1861.

les murs tremblent
frissons dans le dos
larme à l'œil

Le veilleur
à Alphonse

peu de semaines avant son décès
au téléphone
Alphonse Piché me dit simplement
-«chère
maintenant
je crois qu'il faut se dire au revoir»
alors j'ai rédigé ces pages
pour l'accompagner de mon mieux
vers cette mort qui lui faisait tant horreur

Alphonse Piché, annotations de Patrick Coppens


Dans le cadre du Week-end culturel de Trois-Rivières, j'anime un atelier de créativité, sous l'œil tendre et ému d'Alphonse Piché, une maman et ses enfants, Centre culturel de Trois-Rivières, le samedi 27 avril 1996, 960424_11a_800.


Le vendredi 8 mars 1996, JBOL 960308/2.
surnommée la muse des poètes
l'abénaquise Paule Landry chante

«La Huronne»
sur un enregistrement de tam-tam


Le vendredi 8 mars 1996, JBOL 960227/18a.
Le chœur des pèlerins

Courtepointe

Atelier du frère Jérôme ] Barrage sur la Batiscan ] Belgique image - carte ] Bonet Jordi, famille inuite ] Bonet Jordi, vie du peuple ] De Nouvelle-France ] Edelweiss, fleur des Alpes ] Fougères prêles lycopodes ] Frère Jérôme noir couleurs ] Île Maurice image - carte ] Lamoureux, scientifique ] LA MER ciel, écailles, sel ] Lamoureux, feuille de route ] Malachite et azurite ] Messier Gabrielle ] Microgadus tomcodal ] Nincherie Guido, verrier ] [ Piché Alphonse, poète ] Pollenia rudis ] Terre-Neuve et Labrador ] Thaïlande, Laos, Birmanie ] Australie, globe-trotter ] Inde, globe-trotter ] Sauver la Batiscan ] Violence de la Terre ]

Art de vivre au Québec

Introduction ] Boire et manger ] Chouchous, du coq à l'âne ] Courtepointe ] Coutumes et usages ] Médecine et santé ] Mots et parlures ] Plein air ] Saisons ] Savoir-faire ]


le lundi 22 juin 1998 - le lundi 2 novembre 1998
le vendredi 18 février 2000 - le dimanche 28 décembre 2014 - le vendredi 9 janvier 2015
constante mouvance de mes paysages intérieurs

 
mémoires enracinées dans le Québec du XIXe siècle, ramifiées dans le XXIe
 
20 ans de publications – 1 500 pages – 8 500 photos – 100 000 liens – Copyright © 1997-2017 – Tous droits réservés –  Revu le 2017-06-12
 

Publicité

Recensement des richesses végétales vasculaires naturelles de la vallée du fleuve Saint-Laurent, au Québec

florelaurentienne.com