ACCUEILnichole@ouellette001.com

Dernière page éditée, dernière mise à jour

ouellette001.com

GALERIE D'ART ART DE VIVRE AU QUÉBECPAPIERS PEINTSRACINES ET SENTIERSREGARDS DES PETITES PERSONNESQUÉBEC EN PHOTOS


Tapis acheté par Péco, en Turquie, Laprairie, le 11 juillet 1999, 19990527_16_950.

Nichole Ouellette

présente

Courtepointe

Atelier du frère Jérôme
Barrage sur la Batiscan
Belgique image - carte
Bonet Jordi, famille inuite
Bonet Jordi, vie du peuple
De Nouvelle-France
Edelweiss, fleur des Alpes
Fougères prêles lycopodes
Frère Jérôme noir couleurs
Île Maurice image - carte
Lamoureux, scientifique
LA MER ciel, écailles, sel
Lamoureux, feuille de route
Malachite et azurite
Messier Gabrielle
Microgadus tomcodal
Nincherie Guido, verrier
Piché Alphonse, poète
Pollenia rudis
Terre-Neuve et Labrador
Thaïlande, Laos, Birmanie
Australie, globe-trotter
Inde, globe-trotter
Sauver la Batiscan
Violence de la Terre

Regard des petites personnes

Chez le dentiste

ouellette001.com

Accueil
Art de vivre au Québec
Info et services
Photos 1280 px et +
Québec en photos
Racines et sentiers
Regards d'enfants
Dernière page éditée

CHRONIQUE HEBDOMADAIRE

Art de vivre au Québec
Courtepointe Inde, Péco globe-trotter

Inde, par mon cousin globe-trotter

Depuis un an et demi, mon cousin Jacques Lussier, alias Péco, voyage autour du monde. Il réalise son vieux rêve avec l'argent de la vente de ses biens et ses économies.

Quand il le peut, des cafés Internet qu'il trouve, Péco envoie des courriers électroniques à ses parents et amis branchés. Son message du 21 juillet 1999 s'intitule "Problème de conscience".


Près de Jéricho, Israël, avec deux québécois, mars 1999.
Jacques Lussier
alias Péco
foulard rouge sur la tête

Problème de conscience

Je suis à Varanasi depuis un peu plus de vingt-quatre heures. Je suis allé au bord du Gange voir les gaths tout décrépits et voir les gens se laver et laver leur linge dans l'eau sacrée qui est "sacrement" sale car elle charrie l'érosion de toutes les terres qu'elle vient d'inonder.

Puis je me suis levé à cinq heures du matin pour faire un tour de chaloupe sur le Gange et revoir ce que j'avais vu la veille, plus les foyers où l'on incinère les morts.

C'est là que j'ai décidé de partir de Vanarasi car j'en suis venu à penser que voir les gens se laver, laver leur linge sale et incinérer leurs morts n'était pas de mes affaires.

Pour le reste, les rabatteurs sont tellement agressants que je n'ai pas eu le goût de voir la ville. C'est peut être regrettable, mais des fois trop c'est trop.

Les trois villes saintes que j'ai visitées m'ont fait le même effet à l'arrivée, que ce soit Rishikesh, Pushkar et Vanarasi. Les deux premières, j'ai pris le temps d'essayer de comprendre, pas ici.

La mèche plus courte

La traversée rapide de l'Inde, d'ouest en est, en une semaine, a peut-être provoqué en moi cette irritation envers les rabatteurs qui ne cessent de te harceler, partout où tu vas.

Les longues journées d'autobus, et deux nuits passées dans le train occasionnent la fatigue. Le manque de sommeil fait que j'ai la mèche un peu plus courte envers ces vendeurs en tous genres.

A six heures du matin tout le monde dort dans le train et quand il arrête à une gare et que commence l'invasion des "pedlers" de thé qui crient "thai" "thai", des vendeurs de bouffe qui crient je ne sais quoi, parce qu'ils parlent en hindi, des vendeurs de cossins pour enfants genre crécelles en bois qui font "knok" "knok", et d'un chanteur Hari Krishna, aveugle, qui aurait dû être muet, t'aurais le goût d'en tuer un (vendeur).

Le monde n'est pas parfait, "pi moé non plus". Et pour te donner bonne conscience d'avoir envie de tuer, tu te dis : ils sont un milliard, alors un de plus ou de moins ? De toute façon ça compte pas vraiment, puisqu'ils ont plusieurs vies ! Et puis tu te dis c'est pas très chrétien de penser ainsi.

Il y a quelqu'un qui a dit : heureux les pauvres et les simples d'esprits car le royaume des cieux est à eux, je ne me souviens pas si c'est Jésus ou Yvon Deschamps en parlant de Jésus.

C'est là, en réfléchissant, que je me suis aperçu que je n'étais pas prêt à aller au ciel. Aux yeux des indiens que je rencontre, je ne suis pas pauvre, et comme ils disent au Lac-Saint-Jean, à mes yeux à moi, penser comme eux, esprit que ça fait simple.

Maudit que la vie est belle

Puis le train repart et tu te rendors.

Quand tu te réveilles, que tu regardes les rizières inondées par la mousson, que tu vois les gens en groupes d'une dizaine ou des fois plus, à travailler, planter le riz, labourer, transporter tout ce dont ils ont besoin pour donner à la terre les bienfaits qu'elle leur rendra à la récolte, tu te dis :

maudit que la vie est belle

salut Péco xxx
Varanasi (Bénarès), 21 juillet 1999.


Péco devant la mosquée d'Omar, Jérusalem, Israël, mars 1999.
Et de nos petites misères faut pas s'en faire un calvaire (Plume).


Dans une gorge entre Jérusalem et Jéricho, Israël, mars 1999.
Péco, 46 ans, célibataire, dans le désert

Courtepointe

Atelier du frère Jérôme ] Barrage sur la Batiscan ] Belgique image - carte ] Bonet Jordi, famille inuite ] Bonet Jordi, vie du peuple ] De Nouvelle-France ] Edelweiss, fleur des Alpes ] Fougères prêles lycopodes ] Frère Jérôme noir couleurs ] Île Maurice image - carte ] Lamoureux, scientifique ] LA MER ciel, écailles, sel ] Lamoureux, feuille de route ] Malachite et azurite ] Messier Gabrielle ] Microgadus tomcodal ] Nincherie Guido, verrier ] Piché Alphonse, poète ] Pollenia rudis ] Terre-Neuve et Labrador ] Thaïlande, Laos, Birmanie ] Australie, globe-trotter ] [ Inde, globe-trotter ] Sauver la Batiscan ] Violence de la Terre ]

Art de vivre au Québec

Introduction ] Boire et manger ] Chouchous, du coq à l'âne ] Courtepointe ] Coutumes et usages ] Médecine et santé ] Mots et parlures ] Plein air ] Saisons ] Savoir-faire ]


le jeudi 22 juillet 1999 - le lundi 2 août 1999
le samedi 4 mars 2000 - le samedi 27 décembre 2014
constante mouvance de mes paysages intérieurs

 
mémoires enracinées dans le Québec du XIXe siècle, ramifiées dans le XXIe
 
20 ans de publications – 1 500 pages – 8 500 photos – 100 000 liens – Copyright © 1997-2017 – Tous droits réservés –  Revu le 2017-03-21
 

Publicité

Recensement des richesses végétales vasculaires naturelles de la vallée du fleuve Saint-Laurent, au Québec

florelaurentienne.com