ACCUEILnichole@ouellette001.com

Dernière page éditée, dernière mise à jour

ouellette001.com

GALERIE D'ART ART DE VIVRE AU QUÉBECPAPIERS PEINTSRACINES ET SENTIERSREGARDS DES PETITES PERSONNESQUÉBEC EN PHOTOS


Gâteau à la vanille préparé et décoré par Nicole Caron, du rang Petit Sainte-Marie, à Sainte-Anne-de-la-Pérade, pour l'anniversaire de naissance de Sylvie Gravel, du magasin général Frigon, sur la rue Principale, à  Saint-Prosper, le 22 mai 1997, photo collection Sylvie Gravel, Corde_a_linge_950.
Nichole Ouellette

présente

Savoir-faire

Acériculture, entaillage
Acériculture, sève à sirop
Acériculture, sirop d'érable
Acériculture, tire, beurre
A. Gravel, postillon rural
Artisan et shop à bois
Barrages et bûchage
Camp en bois rond
Cheminée de briques
Cuisine d'été
Cultivateur à St-Prosper
Déboisement de la planète
Drave, moulins, usines
De mères en filles
Dresseur de chevaux
Écorce de bouleau
J'aime ma corde à linge
Les Chanteurs du Manoir
Maison québécoise
Magasin général, 1897
Magasin général, 1907
Magasin général, de tout
Magasinier au lac Brown
Maïsiculteur
Monteurs, élagueurs
Rénovations 1994
Rénovations 1994
Salut à celui qui déneige
Sculpteur de citrouilles
Tenir feu et lieu
Trappage du lièvre
Trappeur - homme des bois
Tuques et mitaines

ouellette001.com

Accueil
Art de vivre au Québec
Info et services
Photos 1280 px et +
Québec en photos
Racines et sentiers
Regards d'enfants
Dernière page éditée

CHRONIQUE HEBDOMADAIRE

Art de vivre au Québec
Savoir-faire Nos cordes à linge

J'aime ma corde à linge, draps parfumés

J'étends le linge à sécher dehors pour l'odeur.

Nul sommeil ne se compare au sommeil dans des draps parfumés de grand air.

Si j'étais très très riche, j'enverrais mes draps sécher à tous les vents de la terre, afin de m'endormir chaque soir dans des odeurs différentes et exotiques.

Autre temps, autres lieux, autres mœurs !
Dans les traditions populaires du Québec, malheureusement, l'image de la corde à linge s'associe souvent à la pauvreté. De nos jours, des lois interdisent son usage en certains lieux. Des règlements bon chic bon genre restreignent les libertés des propriétaires de copropriétés. Les quartiers huppés de certaines municipalités privent leurs résidents des plaisirs d'une corde à linge.

Particularité du Québec

L'ABC des cordes à linge du Québec comprend une corde sans fin, tendue, introduite dans les gorges de deux poulies. Dans la cour arrière, on ancre une première poulie à la maison, on en fixe une autre généralement à un poteau érigé à cet effet. L'espace disponible et l'exposition aux vents déterminent la longueur de la corde, rarement plus de 20 mètres, à cause des risques d'entortillage.


Montréal, ruelle entre les rues Sheppard et Chapleau, le samedi 24 mai 1997, Bénédicte Retailleau et moi, nous échangeons des manières de faire pour étendre le linge à sécher sur la corde, photo Jean-Frédéric Ouellette-Lapointe 970523_16_800.

Art de la corde à linge

On n'étend pas le linge n'importe comment.
Le linge étendu serré dénote une personnalité introvertie.
Le linge distancé démontre une ouverture d'esprit.
Le linge pêle-mêle dénote le désordre de sa vie personnelle.

Bla bla bla

L'originalité de nos cordes à linge : les poulies
elles permettent de glisser la corde d'un point à un autre
d'étendre le linge
sur de bonnes distances
sans se déplacer !

Sous nos latitudes nordiques, la saison pour étendre dehors commence à la Chandeleur. Elle s'arrête en novembre.

L'humidité et le manque de lumière de novembre empêchent le linge de sécher. Les jours rallongent de manière significative à partir du 2 février.

Les « ils l'ont dit » prétendent que les chemises blanches gelées aux froids d'hiver deviennent plus blanches.

Dans ma campagne, depuis 15 ans, je ne me lasse pas de voir la voisine étendre dehors, tous les lundis, été comme hiver, pluie comme beau temps, selon un mécanisme mû par les gestes anciens, liés au jour de la semaine.

Les novices appellent parfois les pompiers
pour récupérer
des effets
en plein ciel

longs et grands morceaux
au début de la cordée

le linge classé
par couleurs et grandeurs
indique une personne ordonnée dans sa vie

La langue de chez-nous

Passer la nuit sur la corde à linge : dormir dehors Se demande à quelqu'un de fripé.
Éparer le butin s'u la ligne : en Beauce, étendre le linge.
Les pires commérages de corde à linge : commérages de bonne femme.
Les oiseaux se perchent volontiers sur les cordes à linge.

Sagesse.
Garer les voitures loin des cordes à linge.


Montréal, ruelle entre les rues Sheppard et Chapleau, sur la corde à linge, les bas en rang de grandeur, le samedi 24 mai 1997, photo Jean-Frédéric Ouellette-Lapointe 970523_20_800.


Montréal, ruelle entre les rues Sheppard et Chapleau, la corde à linge de la voisine du deuxième étage, le samedi 24 mai 1997, photo Jean-Frédéric Ouellette-Lapointe 970523_19_800.

À la Bibliothèque nationale du Québec Bibliographie (1997-08-01)

La littérature et la langue québécoises utilisent les cordes à linge pour imager des échanges et des communications.

  • FORCIER, Denis. La journée sur la corde à linge, image fixe. Montréal: Graff, 1979. 1 estampe : sérigraphie 10 X 71 cm.
  • La corde à linge, journal étudiant du cégep André-Laurendeau (1983-1984).
  • MAJOR, Jean-Marc. La liseuse de corde à linge, roman, Rimouski ÉDITEQ, Rimouski, 1994,  125 p. (charmant !)
  • PELLETIER, Pierre. Une corde à linge entre nous, nouvelle suivie de poésie. Repentigny, cop., 1990.

Dans Internet

  • La commission scolaire Les Découvreurs offre un volume titré La corde à linge. Il contient plus de 200 activités décrites de façon simple et ne nécessitant que du matériel que l'on retrouve généralement dans tous les services de garde.

Savoir faire

Acériculture, entaillage ] Acériculture, sève à sirop ] Acériculture, sirop d'érable ] Acériculture, tire, beurre ] A. Gravel, postillon rural ] Artisan et shop à bois ] Barrages et bûchage ] Camp en bois rond ] Cheminée de briques ] Cuisine d'été ] Cultivateur à St-Prosper ] Déboisement de la planète ] Drave, moulins, usines ] De mères en filles ] Dresseur de chevaux ] Écorce de bouleau ] [ J'aime ma corde à linge ] Les Chanteurs du Manoir ] Maison québécoise ] Magasin général, 1897 ] Magasin général, 1907 ] Magasin général, de tout ] Magasinier au lac Brown ] Maïsiculteur ] Monteurs, élagueurs ] Rénovations 1994 ] Rénovations 1994 ] Salut à celui qui déneige ] Sculpteur de citrouilles ] Tenir feu et lieu ] Trappage du lièvre ] Trappeur - homme des bois ] Tuques et mitaines ]

Art de vivre au Québec

Introduction ] Boire et manger ] Chouchous, du coq à l'âne ] Courtepointe ] Coutumes et usages ] Médecine et santé ] Mots et parlures ] Plein air ] Saisons ] Savoir-faire ]


le vendredi 29 août 1997 - le mardi 07 mars 2000
le lundi 23 décembre 2013 - le jeudi 17 avril 2014
constante mouvance de mes paysages intérieurs

 
mémoires enracinées dans le Québec du XIXe siècle, ramifiées dans le XXIe
 
20 ans de publications – 1 500 pages – 8 500 photos – 100 000 liens – Copyright © 1997-2017 – Tous droits réservés –  Revu le 2017-06-12
 

Publicité

Recensement des richesses végétales vasculaires naturelles de la vallée du fleuve Saint-Laurent, au Québec

florelaurentienne.com