(1926-2017)


Laurentides, Saint-Prosper-de-Champlain (Municipalité), transport d'arbres abattus, probablement pour le bois de chauffage, vers 1940, collection Irène Cossette (1926-2017), 1940_cheval_bois_950.

Nichole Ouellette

présente

Savoir-faire

Acériculture, entaillage
Acériculture, sève à sirop
Acériculture, sirop d'érable
Acériculture, tire, beurre
A. Gravel, postillon rural
Artisan et shop à bois
Barrages et bûchage
Camp en bois rond
Cheminée de briques
Cuisine d'été
Cultivateur à St-Prosper
Déboisement de la planète
Drave, moulins, usines
De mères en filles
Dresseur de chevaux
Écorce de bouleau
J'aime ma corde à linge
Les Chanteurs du Manoir
Maison québécoise
Magasin général, 1897
Magasin général, 1907
Magasin général, de tout
Magasinier au lac Brown
Maïsiculteur
Monteurs, élagueurs
Rénovations 1994
Rénovations 1994
Salut à celui qui déneige
Sculpteur de citrouilles
Tenir feu et lieu
Trappage du lièvre
Trappeur - homme des bois
Tuques et mitaines

L'arbre

Regards des petites personnes

abécédaire québécois
- a - b - c -
- d - e - f - g - h -
- i - j - k - l - m -
- n - o - p - q - r -
- s - t - u - v - w -
- x - y - z -

ouellette001.com

Accueil
Art de vivre au Québec
Info et services
Photos 1280 px et +
Québec en photos
Racines et sentiers
Regards d'enfants
Dernière page éditée

CHRONIQUE HEBDOMADAIRE

Art de vivre au Québec
Savoir-faire Déboisement de la planète, Marie-Victorin versus Michel Dessureault

Sur cette page :

Courriel à mes chouchous (extrait)
le lundi 20 mars 2000

la part du Québec
dans le déboisement de la planète
se fait d'abord
par une armée de bûcherons datant des années 1930
les photos de chantiers d'André Cloutier
illustrent à merveille
certains textes de la Flore laurentienne (1935)
la situation décrite par Marie-Victorin
s'explique d'elle-même en observant
ces images de la même époque

Doyen de la faculté de foresterie et géomatique
Michel Dessureault réagit

Internet, an 2000. Michel Dessureault réagit au texte ci-haut, il m'autorise à publier. Nous assistons à une discussion entre le doyen de la Faculté de foresterie et géomatique de l'Université Laval, à Québec, et l'auteur de la Flore laurentienne, le frère Marie-Victorin (1885-1944).

Étant forestier de profession et depuis 25 ans professeur dans la seule école de foresterie de niveau universitaire au Québec, où l'on forme les ingénieurs forestiers, j'ai sursauté à la lecture de votre dernier message sur le "déboisement".

Le terme « déboisement » n'a rien à voir avec le travail du bûcheron.

Récolte des arbres

Lorsqu'il coupe la forêt, le bûcheron récolte des arbres qu'on utilisera pour faire du papier, des meubles, des maisons, etc., mais il s'assure que la forêt repoussera; ce qu'elle fait tout naturellement dans la plupart des cas parce qu'on attend qu'il y ait tout plein de semis déjà installés avant de procéder à la coupe. Lorsque la forêt ne repousse pas d'elle-même, on l'aide en plantant des arbres.

Au Québec, la loi oblige l'exploitant forestier à faire en sorte qu'il y aura à nouveau une forêt après la récolte. C'est le rôle de l'ingénieur forestier de s'assurer qu'on puisse utiliser non seulement le bois mais toutes les autres ressources de la forêt pour le mieux être de l'ensemble de la société tout en garantissant sa pérennité pour les générations futures.

Champs de blé

Je ne crois pas être tellement en désaccord avec Marie-Victorin qui fait référence au déboisement de la planète pour satisfaire nos besoins d'espace pour d'autres fins dont l'agriculture. Il y fait explicitement référence, dans les dernières lignes, au bas de la page 76, de la Flore laurentienne.

Pour moi le vrai bûcheron c'est le travailleur de la forêt, celui qui cultive la forêt; ce qu'ont été plusieurs de nos ancêtres, et même nos pères dans bien des cas, et dont nous devons être fiers, celui à qui rend hommage le musée du bûcheron de Saint-Jean-des-Piles, près de Grand-Mère en Mauricie, celui enfin qu'ont célébré les Lionel Groulx, Albert Tessier et autres. Mais c'est plutôt, à mon avis, le cultivateur qui « abat la forêt pour créer en son lieu des champs de blé. »

Michel Dessureault, professeur titulaire, Département des sciences du bois et de la forêt
Ph.D., University of New Hampshire, 1974

Je ne pouvais m'empêcher de réagir
courriel de Michel Dessureault Ph.D.
le mardi 22 mars 2000


Picea mariana (Miller) BSP. 46° 30' 25.20" N - 72° 26' 15.39" O, Mauricie, MRC Les Chenaux, Saint-Luc-de-Vincennes, 3e rang, 06:21 le jeudi 18 juin 2009, photo Picea_mariana_002_800.


46º 35' 52.6" N - 072º 15' 38.8" O, Mauricie, MRC Les Chenaux, Saint-Prosper, 1er rang Saint-Édouard, champ de blé d'Inde (Maïs), 07:44 le vendredi 4 décembre 2009, autoportrait, photo Decembre_champs_002_800.

Savoir-faire

Acériculture, entaillage ] Acériculture, sève à sirop ] Acériculture, sirop d'érable ] Acériculture, tire, beurre ] A. Gravel, postillon rural ] Artisan et shop à bois ] Barrages et bûchage ] Camp en bois rond ] Cheminée de briques ] Cuisine d'été ] Cultivateur à St-Prosper ] [ Déboisement de la planète ] Drave, moulins, usines ] De mères en filles ] Dresseur de chevaux ] Écorce de bouleau ] J'aime ma corde à linge ] Les Chanteurs du Manoir ] Maison québécoise ] Magasin général, 1897 ] Magasin général, 1907 ] Magasin général, de tout ] Magasinier au lac Brown ] Maïsiculteur ] Monteurs, élagueurs ] Rénovations 1994 ] Rénovations 1994 ] Salut à celui qui déneige ] Sculpteur de citrouilles ] Tenir feu et lieu ] Trappage du lièvre ] Trappeur - homme des bois ] Tuques et mitaines ]

Art de vivre au Québec

Introduction ] Boire et manger ] Chouchous, du coq à l'âne ] Courtepointe ] Coutumes et usages ] Médecine et santé ] Mots et parlures ] Plein air ] Saisons ] Savoir-faire ]


le mercredi 22 mars 2000
le lundi 27 mars 2000 - le mardi 4 mars 2014 - le lundi 25 août 2014
constante mouvance de mes paysages intérieurs


PINACÉES [ PINACEAE ]. 46º 36' 04.5" N - 072º 08' 57.64" O, Mauricie, MRC Les Chenaux, Sainte-Anne-de-la-Pérade, rang d'Orvilliers, goutes de résine s'écoulant d'une coupe, dans une corderie de résineux, certains arbres ont entre 200 et 250 ans, 15:07 le lundi 1er mars 2010, photo Pinacees_028_950.